Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Tu n'iras nulle part !! Rends-moi M. Tom !! - Cutty Flam
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


kING D Zanza Présente

Le trésor perdu de San Faldo


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII
Chapitre XXIII | Chapitre XXIV


Chapitre XVII : WELCOME TO HELL (Sum 41)

Le labyrinthe semblait calme. Robin admirait l’agencement des pierres sur les murs.
Si ce lieu était l’une des cachettes de Gold Roger pour se reposer entre deux attaques de la marine, ce n’était pas visiblement lui ou ses hommes qui étaient à l’origine de cette construction.

Robin : Roger… Apparemment, il a découvert cet endroit lors de recherches sur les ponéglyphes et il a décidé d’en faire une base. Décidément, cet endroit m’intéresse de plus en plus… Depuis quelques temps mes recherches semblent avancer à grand pas. La volonté du D y est peut-être pour grand-chose. Tiens, qu’est-ce que c’est que ça ?

L’archéologue se rapprocha d’une espèce de trou dans le sol. Prudemment, elle fit attention a ne pas déclancher de piège. Quand tout à coup…

Luffy : *se relevant* Waah ! J’ai bien cru que j’allais y passer. Ce truc était bien plus lourd que le pied de Dorry… Tiens ? Salut Robin !!!
Robin : Luffy ? Qu’est ce que tu fait là ? Où sont les autres ?
Luffy : Aucune idée… Alors, t’en a finie avec l’autre ?
Robin : Non sans mal. Elle ne nous gênera plus.
Luffy : Bon, dans ce cas, on a plus qu’à retrouver les autres…
Robin : Oui, si on veut avoir le trésor et sauver la petite…
Luffy : Ouaip ! Ça aussi…
Robin : Comment ça ? Il y a autre chose ?
Luffy : Oui !!! C’est Pipo qui a mes casse-croûtes dans son sac !!!!
________________________________________________
Du coté de Pipo :

Pipo : Aaah ah ah… J’ai bien cru que je n’allais jamais semer ce maudit rocher. Une chance que j’ai pu tourner.

Le canonnier souffla un bon coup puis s’assoie. Le rocher qui le poursuivait s’était encastré dans le mur qui l’avait stoppé. Désormais, le passage par lequel il était venu était obstrué.

Pipo : Ah… vraiment pas de chance, je suis obligé de continuer maintenant. Mais le grand Pipo ne craint pas le danger !!! Enfin…presque… Aller Pipo, prends ta respiration et allons y ! J’affronterai les pièges les plus cruels et les monstres les plus énormes ! Car je suis le plus grand des aventuriers !!
???? : Skriii !!!
Pipo : Waaah !! Un monstre !!!!! * se casse à toute vitesse* MAMAN !!
Sourie : Skrii ?
_____________________________________
Labyrinthe, premier embranchement :

Le lieu était calme. Les murs du coin brillaient de plus belle. Mais le silence fut brisé par une plainte venant d’un trou béant au sol.

Zorro : Une ‘hance que j’ai les denchs dures…

Zorro était la tête en bas, bras et jambes pliés comme si il était en pleine méditation. Il était en équilibre sur un pieu. La lame aiguisée de celui-ci entre les dents…

Zorro : Comme quoi combattre avec un sabre dans la bouche est parfait pour une dentition en béton. Bon, pas que ça à faire, faut sortir de là…

Le sabreur se saisit alors du pieu avec ses mains. Il ouvrit la bouche puis souffla un bon coup. Dans un ultime effort il pris de l’élan et se propulsa à la seule force de ses bras en dehors du piège avant d’atterrir sur ses deux jambes.

Zorro : Dix sur dix pour l’atterrissage. Bon, où sont passés les autres maintenant ? Si je me souviens bien on venait de par là donc tout droit à gauche… Et merde, je vois déjà l’autre cuistot se foutre de ma gueule…
____________________________________
Quelque part :

Nami : Sandy, tu viens te baigner avec moi ? Elle est bonne !!!
Sandy : Oh Nami d’amour ! Tu est si belle dans ce maillot deux pièces !!!
Robin : Non, mon chérie, restes donc avec moi…
Sandy : Robin chérie !!! Waah !! C’est trop beau !!
Robin : Il fait bien chaud ici. Tiens, une boisson fraîche pour te désaltérer… Après tu viendras avec moi manger une pomme d’amour ?
Sandy : Oh Oui !!! Et mais… Pas sur la tête la boissons !!! Robin !!!

Sandy se réveilla en sursaut… La stalactite au dessus de lui laissait échapper des gouttes d’eau sur son crâne.
Il se frotta un peu l’arrière de la tête et senti une bosse douloureuse. Il avait fait une sacrée chute de plusieurs mètres environs. Il semblait se trouver dans une grotte lugubre presque pas éclairée par la fameuse mousse phosphorescente. Le sol était humide, limite vaseux, mais tout cela n’avait pas d’importance pour lui, une seule idée lui trottait dans la tête…

Sandy : *Hurlant* Nami chérie, Robin d’amour ! Je veux vous revoir en maillot de bain !!!

_____________________________________
Dans une autre zone du labyrinthe :

Franky : Bon sang ! Je crois que j’ai entendu le doc’ hurler… Hé le renne gorille *frappe contre le mur* merde ! On est bloqués ici !!
Nami : Dans ce cas…
Franky : Hé ! Où tu vas ?
Nami : On est bloqués alors on doit bien avancer non ? Tu as vu de quoi nous étions capables…
Franky : Je me souviens surtout de quoi « il » était capable. Si « il » recommence… J’ai pas envie qu’« il » me remette un autre pain dans la gueule moi.
Nami : Chopper n’est pas stupide non plus. Aller, on y va…
Franky : Hum, dans quelle galère je me suis encore foutu moi…

Les deux nakamas avancèrent prudemment dans le labyrinthe et après avoir tournés dans tout les sens à la recherche de la sortie…

Nami : Là ! Une porte !!! Bon tu te dépêches tas de ferraille ?
Franky : C’est bon, c’est bon, j’en ai marre moi de te suivre. On est paumés de chez paumés…
Nami : *Frappant le cyborg* arrêtes de te plaindre ! On croirait entendre les autres !!
Franky : Aouch ! T’as de la chance ne pas avoir cogné la plaque de métal dans mon crâne toi… Et puis tu ne trouves pas qu’il commence à faire chaud ici ?
Nami : Pour être exacte, la température a grimpée de huit degrés… Il fait trente cinq degrés actuellement. Le taux d’humidité à quand à lui diminué de 3%
Franky : Hein ? Comment tu sais ça ?
Nami : C’est mon travail. N’oublie pas que je suis la navigatrice.
Franky : Mais on dirait presque que tu as des instruments de mesure dans la tête. T’es sûre d’être un humain normal toi ?
Nami : Bon tu ouvres cette porte ? A moins que tu ne veuille compter les chandelles ?
Franky : Hein ? Et si elle est piégée ?
Nami : *Smile* Justement…

Franky grommela mais, malgré une certaine appréhension, il ouvrit la porte. Une vive lumière en sortie et il entra, suivit de Nami…
Ce qu’ils virent était comme une vision de l’enfer. La salle avait l’air d’une grotte immense. Le cyborg resta bouche bée un instant tandis que la navigatrice se ventilait avec la paume de la main.

Franky : C’est pas possible un truc pareil ? Où on est là ?
Nami : Au centre du volcan qui a donné naissance à cette île…

De la lave autour d’eux et coulant par des cascades. Voilà ce qu’il y avait. Les écarts de température de la pièce avec l’extérieur de celle-ci s’expliquèrent facilement. La couche de roche qui composait la salle devait être si épaisse, et le fait que de l’autre coté il y avait des murs de granit, faisaient que cette salle était comme hermétique… Nami observa également que quelques plates formes rocheuses sortaient de la lave en fusion.

Franky : Au centre du volcan ?
Nami : Mais il vit au ralenti on dirait. Tout le labyrinthe semble avoir été construit autour de cette salle. Hé Franky, regarde là bas…
Franky : Une porte… Sûrement la sortie. On y va ?

Ils avancèrent, sautèrent sur des plates formes pour continuer leur progression, mais s’arrêtèrent bien vite...

Franky : C’est pas vrai ! On est bloqués !

En effet, le passage de fortune jusqu'à la sortie s’arrêtait à dix bons mètres de la porte. Devant eux se dressait un torrent infranchissable.

Nami : Et bien, qu’est-ce que tu attends pour te transformer en pont toi…
Franky : J’ai pas cette option moi… Tant pis, nous n’avons plus qu’à faire demi-tour et trouver un autre passage dans le dédale. *Se retourne* Putain !!!
Nami : Quoi encore ?
Franky : L…la…sor…sortie…

Nami regarda derrière elle et vit avec horreur que leur porte de sortie était maintenant cachée sous une cascade de lave. Visiblement, ils avaient encore enclenchés un piège.

Nami : C’est pas vrai !! Ne me dit pas que l’on est bloqué dans ce four géant tout de même !!!
Franky : Merde ! On va devoir trouver un moyen de sortir de ce merdier. Je sais ! Un « coup de vent » pour défoncer la porte et un « coup de pet » pour traverser la lave.
Nami : Crétin.
Franky : Quoi ?
Nami : Si tu fais ça, tout va s’écrouler ici. Ou pire encore, tu risques de réveiller le volcan. On est dans la pire partie pour déclencher une attaque si puissante.
Franky : Dans ce cas… J’ai une autre solution…
Nami : Laquelle ?
Franky : *ouvrant son ventre* Un coca pour te désaltérer ? C’est génial contre la soif…
Nami : *Coup de poing mortel sur le cyborg* T’es encore plus crétin que je le croyait !!!
Franky : C’est pas de ma faute si t’as encore déclanché un de ces foutus piège à la con !! Avoue !!!
Nami : Ne soit pas débile !!! On n’a pas entendu de déclic ! Il y a toujours un déclic quand un piège est activé !! Ha !
Franky : Quoi ?
Nami : SI ce n’est pas un de nous deux qui a activé le piège de la salle… Qui est-ce ?

Les nakamas regardèrent dans toutes les directions. Nami sortie son perfect climat tact et Franky sortie sa mitraillette dissimulée dans son bras. Apparemment, ils étaient les seuls dans la pièce. Soudain, un petit rire se fit entendre…

???? : Hi hi hi !!! Vous êtes vraiment trop pathétiques…les vieux… Bienvenue en enfer !!!
Franky : Merde ! Qui est là ! Montres-toi que je te défonce !
Nami : *regardant tout autour d’elle* Bon sang, cette voix. C’est la petite peste !
Sérénade : *Sortant de l’ombre, son violoncelle à la main* Chic, tu es là ! Chic, chic, chic ! Je suis content de te revoir pour te faire la peau… Vieille peau…


Retour






  Connecté(s) : 18
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1