Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Hitsugaya Présente

L'île Paradisiaque


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Prélude | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X


Chapitre II : Souvenir..

« Tsssss…..c’est quoi cette végétation, on y voit rien à 10 mètres ! », grogna Zorro en écartant des feuillages.
« T’as qu’à nous frayer un chemin avec tes sabres au lieu de raler », lança Nami qui marchait juste derrière lui « Ces branches m’égratignent de partout ! »
« Forcément, vu ce que tu portes », répliqua Pauly qui fermait la marche.
« Je suis un escrimeur, pas un botaniste !! », protesta Zorro en se retournant
« Pfff…..toujours aussi égoïste »,souffla Nami en contemplant la végétation située à sa gauche
« TU M’CHERCHES OU QUOI ???!!! », cria Zorro en se retournant
« Au fait Traînée…t’as une idée de pourquoi on est arrivé plus tôt que prévu sur cette île ? »
« CA COMMENCE A BIEN FAIRE CE SURNOM !!! », vociféra Nami en se retournant, tout en continuant à suivre Zorro, « ….non, honnêtement je vérifierai une fois de plus mes calculs quand on rentreras au camp, mais je ne comprend pas où est l’erreur….peut-être un important coup de vent que personne n’ait senti mais ça m’étonnerai beaucoup, j’ai fais attention à toujours poster quelqu’un de garde. »
« Mouais…..étrange », murmura Pauly, il continua à regarder Nami d’un air interrogateur
« Quoi ? », demanda cette dernière
« On est plus que deux à marcher »
Nami se retourna, ce n’est pas elle que Pauly regardait mais devant elle, et effectivement Zorro n’était plus là. Absorbée par sa conversation, elle n’avait même pas remarqué que les feuilles lui fouettant les jambes se faisaient plus nombreuses.
Elle regarda à droite, à gauche, aucune trace de Zorro, elle se retourna, se figea et plaqua sa main sur son front « Incroyable… », murmura-t-elle d’un ton las.
Etonné, Pauly tourna la tête : Zorro était en train d’avancer en écartant la végétation, visiblement il avait effectuer un virage à 180° et avait continué son chemin. Et à entendre ses grognements, il n’avait rien remarqué.
Deux gouttes de sueurs coulèrent derrière al tête de Pauly
« Bon…….je ferai mieux de le ramener avant qu’on le perde de vue….DROP BACK !! »
Une corde fut projeté jusqu’à Zorro, elle s’enroula autour de la ceinture ventrale de ce dernier, Zorro fit un énorme bond en arrière avant d’atterrir aux pieds de Pauly. L’escrimeur avait eu le réflexe de porter la main sur la poignée de l’un de ses sabres, mais il avait reconnu la technique de l’ingénieur naval et s’était laissé faire
« Aïïïïeee ! » ; grimaça-t-il en ratterissant
Un imposant coup de poing sur le haut de son crane n’arrangea pas les choses
« C’EST PAS VRAI, ON PEUT PAS TE LAISSER SEUL CINQ MINUTES !!! », cria Nami
« Trentes secondes », rectifia Pauly qui contemplait la scène.
Zorro se leva en se tâtant le crâne, une veine gonflant sur sa temps, puis, il regarda l’endroit où Pauly l’avait attrapé et le chemin d’où ils venaient : il y avait 1 mètre d’écart entre ce dernier et le chemin qu’il s’était frayé.
Il se retourna vers Nami et Pauly, se grattant l’arrière du crâne
« Hemm……j’avais oublié un truc au camp »
« MENTEUR !!! », hurlèrent Nami et Pauly




« OOOOONNN VAAAAAAAA FAIREE LAAA FETEEE !!! », cria Luffy en sautant à terre
« Aide-nous au lieu de nous parler de tes pensées », le coupa Sandy qui était en train de planter des piquets pour soutenir la tente des femmes.
« Eh Robin ! Où je dépose ça ? », demanda Franky, Il avait le bras gauche tendu en l’air, et on pouvait voir des chaises pliantes, des grills, des tonnes de sac contenant probablement des vivres et autres objets, et des sacs de couchage, le tout devait avoisiner facilement les 200 kilogrammes.
« Dépose-le dans ce coin », répondit Sogeking en montrant du doigt un endroit du camp
Franky ne bougea pas d’un poil
« Met-le par là », dit Robin
Franky déposa son chargement à l’endroit indiqué
« C’EST MOI QUI SUPERVISE JE TE RAPPELLE ! », protesta Sogeking avec force
« Je m’en fout, c’est pas à toi que j’ai demandé », lui rétorqua Franky
Pendant que les deux pirates réglaient leur petit différent, Sandy, qui avait fini de monter la tente, se tourna vers Luffy
« Et Chopper ? »
« Il est resté à bord du bateau, il devrait pas tarder à nous rejoindre » répondit Luffy avec un grand sourire.
« Hmmm..d’accord »
Satisfait par la réponse, Sandy se mit à penser à autre chose, se grattant le menton il semblait inquiet
« Dis-donc ils en mettent du temps à revenir les deux autres abrutis ! »
Il se plaqua une main sur son front, visiblement en colère contre lui-même
« Je n’aurai jamais du laisser Nami chérie partir avec ses deux incapables ! »
« Tu oublies que c’est elle qui a demandé à venir avec eux », lui dit Robin en souriant, « Et puis Nami nous a bien rappelé que les bons arbres étaient certainement situés plus loin dans l’île »
« Quelle mémoire Robin adorée !!! » , s’exclama Sandy les yeux en cœur
« CA Y EST !!!! », hurla Luffy, « Hé hé, on a finit d’installer le camp, maintenant on va pouvoir s’éclater sur cette plage !!!! »
Robin regarda le camp, effectivement tout était correctement installé. Tout à coup le trépied qui soutenait l’espèce de cabanon provisoirement construit par Franky, pour entreposer toutes leurs affaires, s’effondra. Ce trépied avait été placé personnellement par Luffy, qui, après avoir reçu un coup de pied, un coup de marteau et un coup de poing sur la tête, fut projeté dans le tas d’affaires crée par l’effondrement du cabanon.
« REPARE CA !! », crièrent Sandy, Sogeking et Franky.

Pauly fermait toujours la marche, mais cette fois par mesure de sécurité, Nami avait placé Zorro entre elle et lui. Pauly était pensif, il repensait à ce jour où il avait décidé….

Début du flash-back

« Alors, tu as pu récupérer ? », lui demanda Iceburg.
Iceburg contemplait le chantier de Water Seven qui avait repris avec toujours plus d’engouement après tous les problèmes qu’il s’était passé. Pauly était assis dans un fauteuil placé devant le bureau de l’homme le plus respecté de la ville, il ferma les yeux.
« Oui, totalement…..leur renne est vraiment un excellent médecin »
Iceburg sourit
« Pas seulement », dit-il en pensant à la fois où le renne les avaient sorti d’un immeuble en feu, il repris « Et……qu’as-tu décidé pour toi ? »
Pauly pris un air étonné
« Euh….rien de spécial, je retournerai sur le chantier demain, après que le chapeau de paille soit parti »
« Ca m’étonnerai qu’il reste longtemps, j’ai dit à Nico Robin que je retiendrai la Marine ici le plus longtemps possible pour leur permettre de prendre de l’avance, ce qui veut dire qu’ils doivent partir le plus tôt possible. Ils ont provoqué le gouvernement mondial, à présent ce sont les amiraux du QG qu’ils auront à leur trousses »
« Bien…j’irai les remercier aujourd’hui alors »
Iceburg tourna la tête pour le regarder dans les yeux
« Je crois que tu ferais mieux de partir avec eux »
« Qu…QUOI !!!!…..Totalement impossible Mr.Iceburg, moi je veux rester ici et vous aider à remettre la ville sur pied !! », protesta Pauly avec force
« Tu crois vraiment que nous ne serions pas capable de le faire tout seul ? Tu crois vraiment que tu es indispensable ?? », répliqua Iceburg d’un ton dur
Pauly ne répondit pas
«Il y a deux raisons pour lesquelles tu dois partir, la première c’est que je sais parfaitement que tu rêve depuis longtemps de prendre la mer, depuis le jour où je t’ai rencontré je l’ai compris », reprit Iceburg
Sa phrase eu autant d’impact sur Pauly que si bloc de béton de 150 kilos lui était tombé sur les pieds, ce dernier se leva brusquement
« Mais….comment vous…comment avez-vous dev….vous sav.. », balbutia Pauly sans réussi à finir sa phrase
« Bien sur que je le savais », dit Iceburg d’un ton évident
« Mais…j’ai toujou…. fait attention à….je n’ai jam… », continua à balbutier Pauly
Iceburg ne répondit pas, il se tourna à nouveau vers la fenêtre
« T’es vraiment super nul en comédie ! »
« MERCI DE VOTRE FRANCHISE !!! », vociféra Pauly, il réfléchit un moment puis demanda, « Et la deuxième raison ? »
Icerberg ne bougea pas de sa position devant la fenêtre, d’un geste sec il tendit le bras pour que Pauly puisse voir l’affiche qu’il montrait
« Ta tête est mise à prix », dit-il
« VOUS POUVIEZ PAS ME LE DIRE AVANT !! », cria Pauly, il s’arrêta et regarda plus attentivement l’affiche, il leva un sourcil, assez fier de lui, «Hé hé... 160 000 000 millions…pas mal. »
« T’aurait pu faire mieux !», rétorqua Iceburg
« J’VOUDRAIS BIEN VOUS Y VOIR !!! »
Iceburg se tourna de nouveau vers lui, un large sourire sur le visage
« Pauly, tu sais bien que ton avenir n’est pas sur cette île, mais sur la mer. Je te suis très reconnaissant de l’aide que tu m’as apporté durant toutes ces années », il se rassit à son bureau, « Mais il est temps que ton potentiel soit exploité, et tu ne pourras jamais l’exploité en restant ici parmi cet énorme fourbis de bateaux et d’ingénieurs, et de plus sous l’ordre d’un patron aussi désinvolte et tortionnaire ». Il tendit ses jambes, plaça sa jambe gauche confortablement sur sa jambe droite, posa ses coudes sur les appuis de son fauteuil et joignit ses mains, puis il le regarda, « Ce garçon est loin d’être n’importe qui, ses convictions sont sans limites, et il ne reviendra pas sur cette île avant longtemps.. »
Pauly ne dit rien, il pris son cigare qu’il avait posé sur le cendrier, se leva, rangea son fauteuil sous le bureau, se retourna et se dirigea vers la porte, il l’ouvrit mais s’arrêta sur le seuil
« MONSIEUR ICEBURG ! »
Iceburg le regarda
« JE SUIS VRAIMENT FIER D’AVOIR TRAVAILLE SOUS VOS ORDRES PENDANT TOUTES CES ANNEES !!!! »
Iceburg sourit, quelques larmes coulèrent sur ses joues, il murmura
« Et moi je suis fier de t’avoir eu sous mes ordres »
Iceburg ne pouvait pas voir le visage de Pauly qui était de dos, ce dernier avait le visage en pleurs, visiblement sous le point de fondre en larme, il avanca et ferma la porte. Iceburg regarda à nouveau la porte
« Oui…….vraiment très fier », dit-il en s’essuyant le visage

« SLAAAAAM !!! », trentes minutes plus tard, la porte s’ouvrit de volée
« MONSIEUR ICEBURG, PAULY EST PARTI AVEC LE CHAPEAU DE PAILLE !! »
« Je sais Tailston », répondit calmement Iceburg
« Ce qui signifie que vous perdez de loin votre meilleur ingénieur naval », ajouta Lulu qui suivait Tailston.
« C’est exact »
Un large sourire envahit le visage de Tailston
« Depuis le temps qu’il en rêvait.. »
« Tu as raison,.. alors on va devoir redoubler d’efforts sur le chantier », dit Lulu, qui avait un grand sourire en coin
« EXACT ! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR REJOINDRE VOS POSTES », cria Iceburg en se levant brusquement
« Tout de suite Monsieur ! »répondirent-t-ils immédiatement en se mettant au garde-à-vous

Fin du flash- back

« Ah enfin ! », s’exclama Nami faisant revenir Pauly sur terre
« Qu’est-ce qu’il y a ? », demanda Zorro
« On est arrivé »
Pauly s’avança, effectivement ils venaient de mettre les pieds dans une grande clairière remplie d’arbres dont l’on ne voyait pas le sommet. Il se dirigea vers un arbre, l’observa et tâta son écorce
« Excellent bois, c’est celui qu’il nous faut », dit-il.


Retour






  Connecté(s) : 23
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1