Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Hitsugaya Présente

L'île Paradisiaque


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Prélude | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X


Chapitre VIII : Décision.....Et Fiestaaaa!!!!!!

Robin fit volte-face, elle ne vit personne, l’individu était certainement planqué dans cette végétation abondante. Le meilleur moyen de savoir où il était, c'était de le faire parler, elle se contenta donc de répondre :
« Merci, j’ai mis du temps à le choisir »
« On dirait que tu as également choisit ton équipage…. », répondit le mystérieux personnage.
Robin ne comprit pas pourquoi elle n’arrivait pas à le localiser, sa voix semblait venir de partout, sans origine précise.
« Je suppose que l’on se connaît ? », demanda Robin.
« Allons, allons, tu te doutes bien que les évènements d’Enias Lobby ne sont pas passés inaperçu, il y a de magnifiques articles qui ont été écrit rien que pour toi dans les derniers journaux. »
« Alors c’est une connaissance à sens unique.. »
« Ca dépend, tu n’as jamais entendu parler des NoveSpade ? »
L’archéologue cilla en entendant ce nom….Effectivement elle l’avait déjà entendu. Du temps où elle faisait encore partie de Baroque Works, Crocodile lui en avait parler : une organisation de chasseurs de primes, réduite mais extrêmement puissante, réputés pour leur efficacité et leur cruauté. Il avait lui-même essayer d’acheter leurs services, mais leur chef avait répondu ne pas être intéressé.
Robin ne savait rien de la situation de cette île, mais le fait qu’une bande aussi puissante y soit, cela ne pouvait rien signifier de bon.
« Alors tu en fais partis… Et pourquoi viens-tu me parler ? »
« C’est un avertissement ! A toi, à ton capitaine et au reste de l’équipage qui est avec toi. Le message est simple, terminez vos petites affaires et prenez la direction de la prochaine île. »
« Autrement ? »
« Il ne vaut mieux pas qu’il y ait de « Autrement » »
« Fufufu… », rigola doucement Robin.
« Eh rigoles pas ! C’était une phrase pour faire peur ! »
« Je crois que vos articles manquaient de précision, mon capitaine n’est pas du genre à écouter les avertissements »
Le NoveSpade ne répondit pas tout de suite, il réfléchit et repris la parole :
« Alors il plaira peut-être à mon chef… »
« Votre chef ? », demanda Robin.
Mais un bruissement de feuille lui fit comprendre qu’il était parti.
Cependant, un choc sonore se fit entendre, suivit d’un sautillement sur un pied :
« Bordel, qu’est-ce qu’il fout là cet arbre ? En plein dans une forêt ?! J’me suis tué le pied moi, ça fait super mal!!! »
Deux minutes plus tard, le silence était revenu, Robin se demandait à quoi rimait cet avertissement puisque pour l’instant, ils n’avaient pas eu l’intention de s’attarder sur cette île. Le mieux était d’en discuter avec le reste de l’équipage, elle reprit donc le chemin du camp.

------------------------------------Camp des Mugiwaras----------------------------

« VAS-Y LUFFY !!!!!!! », hurlait Ussop à plein poumon.
« FACIIIILE !! », répondit ce dernier.
Luffy shoota de toutes ses forces dans le ballon et explosa la cabane construite par Sandy pour entreposer les vivres.
« ESPECE D’ABRUUUTI !! », vociféra Sandy en envoyant Luffy rejoindre le ballon d’un solide coup de pied.
« Faute ! Balle au blanc », dit Nami en soufflant dans son sifflet.
« Mais Nami-chan, il a détruit la cabane …»
« Contestation de la décision de l’arbitre : Carton jaune, retourne dans ton camp », répondit cette dernière.
« A tes ordres Nami chérie ! »
Sandy, Zorro et Chopper portaient tous les trois un maillot rouge, tandis que dans l’autre équipe, Ussop, Luffy et Franky arboraient un maillot blanc.
« Faut qu’on arrive à mettre un but, les perdants sont de corvée de nettoyage pour la semaine », se plaignit Chopper.
« Faudrait que le blondin se prenne un autre carton », répondit Zorro.
« Je crois que tu veux avoir une tête de ballon toi… », rétorqua Sandy en s’approchant.
Pendant ce temps Luffy s’était accroché au bras de Franky, Ussop donna un léger coup de pied dans le ballon, le centrant vers l’axe de la cage. Le cyborg prit son élan : « Vise bien cette fois chapeau de paille ! »
« Franky Hammer !!! », cria Franky en propulsant Luffy sur le ballon.
Luffy en profita pour entamer un enchaînement de roulade avant :
« Chewiiiing Scie Circulaire !! », cria-t-il en shootant de nouveau dans le ballon.
Ce dernier partit en fusée en direction des cages adverses!
Zorro qui était dos au tir, occupé à menacer le cuistot, se retourna au dernier moment : la ballon le frappa de pleine volée et partit derrière les lignes de touches tandis que l'escrimeur partait s'écraser un peu plus loin dans le sable.
« Ouais!! Touche!!! », cria Luffy avec victoire.
« Euh....C'est dans les cages qu'il faut mettre la balle Luffy, pas derrière les lignes de touches « , lui dit Ussop.
« Ah... »
Zorro se releva, la main là où il avait reçu le tir:
« Là, ça va chier.... »

Pendant dix bonne minutes, les deux équipes redoublèrent d'ingéniosité afin de percer les filets adverses. La puissance des coup de pieds de Sandy avantageait les rouges, mais Ussop gérait la stratégie de son équipe afin de s'en prémunir un maximum.
« Allez les blancs », dit tranquillement Paulee qui fumait un cigare sur un transat un peu plus loin.
« Ferme-là toi! », cria Zorro.
Ussop profita de ce moment d'inattention du bretteur pour faire une passe à Franky, démarqué, ce dernier tira alors de toutes ses forces dans les cages adverses....Mais frappa la transversale dans un bruit assourdissant!
« BOIIIING!!!! »
La balle rebondit et tomba juste devant les cages, Sandy se précipita pour l'attraper avant qu'ils puissent effectuer un autre tir.
Mais au moment où il allait se saisir du ballon, un pied apparut sur le sien et shoota dans ses propres cages.
« But... », dit Robin en riant, l'archéologue venait de les rejoindre..
« Aaaaaah!! Robin adorée, quel talent! », s'exclama Sandy instantanément.
« Yeaaah!! Bien joué Nico Robin!! », cria Franky recouvert de cotillons tandis que Luffy versait du champagne dans le verre d'Ussop.
« C'est de la triche!!!», vociféra Zorro tandis que Sandy mettait une rouste à son capitaine pour avoir pris du champagne sans son autorisation.
Robin but une gorgée de sa coupe et leur dit:
« J'allais oublié, j'ai rencontré une drôle de personne tout à l'heure, l'un des NoveSpade si mes suppositions sont exactes. »
« L'enfoiré! Il a essayé de matter Robin-Chan!! », vociféra Sandy
Ussop le regarda et lui donna un bon coup de pied sur le genoux de Sandy qui se rappela du « Clutch » que Robin lui avait administré lorsqu'il avait lui-même essayer de l'espionner, il s'abstint d'autres commentaires.

« Je suppose qu'il nous conseille de nous mêler de nos affaires si on tient à notre vie ? » supposa Zorro dans un sourire.
« C'est à peu près ça, on terminera certainement avec les membres écartelés, la tête arrachée de notre buste par petite poussée de pression, nos ongles... »
« Ok c'est bon, merci Robin », la coupa Nami avant qu'elle n'en vienne au gros de sa description. « Enfin bon, nous aussi nous avons fait quelque découverte à propos de cette île en allant chercher du bois »
« Lesquelles? », demanda Franky.
« Eh bien on pensait que Zorro était mauvais en orientation, en fait, il est bien pire que cela... »
Zorro serra les poings, mais discrètement Nami murmura deux syllabes:
« Con-trat... »
Le bretteur serra les dents et ne rajouta rien [ Cf Chapitre 7 ]. Puis calmement, Nami expliqua au reste de l'équipage ce qu'ils avaient appris grâce à Tezuna : Cette l'île, nommée Towish, était gouvernée par un espèce de dictateur haineux de la nature : Anro Nekano. Que ce dernier avait engagé les redoutables NoveSpade pour le protéger et pour mater les fortes têtes. Et enfin que Paulee et Zorro avaient fait une petite ballade, et massacrés l'une des bases des hommes de Nekano.( Franky leva le pouce pour les féliciter ).
« Bah, on n'a qu'à les éclater », dit Luffy en riant, « On en a bien explosé Wapol et Arlong »
« Pas si vite » répliqua Sandy, « On a aucun intérêt à s'impliquer dans ce combat, on ne connait rien de l'adversaire et on risque d'y laisser des plumes si on n'y fait pas attention »
« On ne va quand même pas partir sans rien faire! », protesta Chopper qui connaissait bien les dégâts que pouvait commettre un dictateur quand il avait du pouvoir.
Sandy souffla une bouffé de sa cigarette et reprit:
« En es-tu vraiment sûr? Nous ne sommes pas des justiciers des mers. La Marine nous poursuit, des chasseurs de primes sillonent ses mers dans l'espoir de nous trouver. Nous n'avons pas de temps à perdre, ni d'énergie à dépenser pour des affaires qui ne nous concernent pas. »
Zorro se gratta la tête, le cuistot n'avait pas tout à fait tort, cependant la perspective d'affronter de puissants adversaire le faisait frémir d'avance, il préférait rester neutre. Cependant, il se rappela un détail :
« Au fait Robin, comment as-tu deviné qu'il s'agissait des NoveSpade? »
« Plusieurs rumeurs courraient sur eux, leur chef aurait été défait par Shanks le Roux dans le Nouveau Monde, il y a quelque temps de cela. Usant de son influence d'Empereur il les aurait forcé à retourner sur la première partie de GrandLine, mais les NoveSpade auraient juré de se venger.
A la distance dont nous sommes de la seconde partie de GrandLine, il existe peu de bande de chasseurs de prime aussi puissante qu'eux »
Luffy n'avait plus quitté Robin du regard lorsqu'elle avait prononcé le nom de Shanks le Roux. Cet homme, le chef des NoveSpade avait affronté Shanks, il savait certainement pas mal de chose au sujet de son ami...
« Qu'est-ce que tu décides Luffy? », lui demanda Ussop, les bras croisés.
Ce dernier prit son chapeau de paille, le regarda quelques instants et releva la tête dans un sourire:
« On va aller rendre une petite visite à cette ville de Steel City! »
Il se tourna vers le cuisinier:
« T'en fais pas Sandy, on s'est entraîner à se cacher avec Ussop, au cas où arrive la Marine! »
« Ca sert à rien face aux gradés de la marine abruti », répliqua Nami en lui assénant un coup de poing, « Mais de toute façon, cette île a vraiment quelque chose de particulier, je n'ai même pas pu prévoir son apparition sur notre route. Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que même la marine aura beaucoup de mal à nous y trouver. »
« Bien, si la capitaine et Nami chérie sont pour, alors je suis pour », répondit l'interessé, « Et puis peut-être qu'on arrivera à paumer tête-de-chou dans la forêt.. »
Sans broncher, le sabreur donna tranquillement un coup de pied dans le genoux de Sandy.

« Il va y avoir quelques préparatifs à faire », fit remarquer Franky.
« Bah, on partira demain au petit matin », répondit Luffy.
« Euh, ranger le camp ne va pas nous prendre autant de temps », dit la navigatrice.
« Exact, mais on va quand même rester! »
« Pourquoi », demanda Chopper.
Luffy et Ussop ( qui avait déjà tout compris ) le regardèrent en soupirant, l'air désespéré:
« Parce qu'on va faire la FEEEEEEEEEEEEEEEEEEETTTEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!! »
« Et un grand FEUUUUUUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!! »
Luffy continua de crier en frappant deux cymbales entres elles tandis qu'Ussop soufflait déjà dans une trompette.
« Ils sont rapides à changer de sujet.. », marmonna Zorro, «Heureusement qu'on est pas tous aussi désinvolte, hein Robin? »
Il se retourna et s'aperçut que l'archéologue était en train de danser, sous la guitare de Franky, à côté d'un Sandy au paradis.
Le sabreur soupira:
« Pfouuuu...Y en a pas un pour rattraper l'autre, hein Nami? »
Il se retourna et vit Nami qui sirotait un cocktail en allumant un feu d'artifice préparé par Ussop...
« C'est pas vrai.... »

2 heures plus tard, même si le colonel Smoker était passé, il aurait eu grand mal à reconnaître le fameux équipage du chapeau de paille dont la mise à prix totale atteignait une somme faramineuse. La plupart s'était déguisé avec ce qu'ils avaient trouvé ( on ne sait où ) et la moitié était soûls.
Paulee, déguisé en ours, et Sandy, déguisé en infirmier, s'était lancé dans un concours de rhum où Zorro, déguisé en sabreur, faisait l'arbitre:
« 55!! », hurla Sandy avec un grand cri de victoire en posant son verre.
« 78 pour Paulee », dit tranquillement Zorro avec un sourire en coin.
« Uuurgh! L'enfoiré », grogna Sandy qui manqua de s'étouffer, il saisit aussitôt une nouvelle bouteille.
De leur côté, Franky, qui arborait une coiffe de chef indien et Chopper, complètement soûls, avaient dessiné une cible géante sur un tronc d'arbre imposant. Ils saisirent chacun leurs fléchettes et se jaugèrent du regard:
« Le premier qui loupe a un gage...hips », dit le cyborg une lueur de défi dans le regard.
« Attention, j'ai une...hips... imagination débordante », répondit Chopper, qui avait pris sa forme humaine, répondant à sa lueur de défi.
Chacun lança trois fléchettes, deux ne dépassèrent pas leurs pieds, trois partirent dans les étoiles, et une se planta dans le derrière de Zorro. Ce dernier était pourtant dans leur dos, il en profita pour vérifier si ses sabres étaient bien aiguisés....
Franky et Chopper se jaugèrent à nouveau du regard:
« Bon, le premier qui touche la cible a gagné »
« Ca marche! »

Robin et Nami regardaient Ussop et Luffy qui étaient en train de confectionner des feux d'artifices, ils y mettaient d'ailleurs la touche finale.
« Super les shurikens comme décoration! », s'exclama Luffy dans son costume de Ninja. Ajoutant le geste à la parole il entama une vrille sur lui-même dont partir plusieurs Shuriken, deux se retrouvèrent plantés sur de troncs d'arbres, et le troisième se planta dans le derrière de Zorro qui n'avait décidément pas de chance ce soir. Le sabreur vérifia donc à nouveau l'efficacité de ses sabres.

Un bras au-dessus de l'autre Sandy et Paulee dansaient ensemble, levant une jambe après l'autre façon danseuses de cabaret:
« C'est nous les fameux piraaaaaates!!! », chantait Sandy.
« Poursuivant l'aventures sur les océaaaaaans!!! », l'accompagnait Paulee
« Plein de courage, de fierté et de rhuuuuum!!! »
« Ouaaaaaais, ça c'est parlé!!! »
« Chavirant dans l'océan de l'amouuuuur et la perversitéééééé!! »
« Eh oh, chavire tout seul là hein.. »
Les deux mugiwaras continuaient leur improvisation, bien décidés a enregistrer un tube dans la foulée, quand Nami et Robin apparrurent, moustaches et perruques sur le visage : elles s'étaient tout simplement déguisées en hommes. La première était déguisée en cow-boy, quand à la seconde, c'était un ( une normalement ) élégant steward.
Sous le choc, le coeur de Sandy rendit l'âme, et Paulee essayait rapidement de récupérer ses yeux. Zorro qui cherchait de la pommade contre les piqures arriva à ce moment-là:
« Messieurs », salua-t-il avec un signe de tête.
« Tu t'habitues vite toi! », s'exclama Paulee qui venait de retrouver ses yeux.
« Je m'étonne plus de rien ce soir », répondit le sabreur.
« Ca t'irait bien la jupe Zorro .. », susurra Nami.
« Même pas en rêve ..»

Ussop et Luffy rejoignirent la troupe:
« Prêt pour le feu d'artifice du siècle!!! », rugit l'homme-caoutchouc.
« Ca va flambeeeer!! », ajouta le sniper.
Franky et Chopper arrivèrent à leur tour, ayant abandonné l'idée de réussir à toucher le tronc d'arbre avec leurs fléchettes.
Paulee fila un coup de main à Ussop et l'aida à installer les feux d'artifices. Les mugiwaras, dont la plupart n'étaient plus capable de rester debout, s'assirent dans le sable pour profiter du spectacle. Ce fut Nami qui les alluma.
Le premier feu d'artifice lancée, ce fut une véritable féerie qui suivit, démontrant sans contestation le talent d'Ussop dans les explosifs. Variant du jaune safran au violet magenta en passant par le bleu roi, le spectacle des lumières fut magnifique, et c'est dans un bouquet final retentissant qu'il se termina.
« Bwahahahaha!! Avouez que vous ne vous atteignez pas à une telle réussite?!! », s'exclama Ussop dans un cri de victoire.
N'entendant pas de réponse il se retourna doucement, tous les mugiwaras dormaient dans un sommeil inévitable, sauf Zorro qui avait perdu aux cartes et qui était de première garde. Ussop s'apprêta à grogner mais il sombra à son tour dans les rêves.
« Tout ça pour quelques bouteilles », dit Zorro dans un sourire. L'épeiste savait bien que même si l'équipage avait pleinement profité de cette nuit, cela ne l'empêcherait pas d'être d'attaque le lendemain, et cela était nécessaire, car aucun ne savait exactement ce qui les attendaient à Steel City.
« Bon j'vais aller m'entraîner un peu.... »

-------------------Steel City, appartements de Taira Vinny------------------------

Trois hommes de Vinny étaient en train de passer le temps dans une partie de poker:
« J'me couche », grogna Sentenza en jetant ses cartes., « C'est pas mon jour de chance aujourd'hui ».
« Je vais relancer de 50 000 alors », minauda l'élégante jeune femme assise en face de lui, ajoutant le geste à la parole elle poussa ses jetons aux centres de la table.
« Suivi », ajouta le troisième joueur, un grand brun baraqué portant des lunettes de soleil.
Sentenza se leva et alla s'asseoir sur un fauteuil, devant une fenêtre ouverte, fatigué de ses jeux désespérement mauvais, il se tourna vers Vinny qui contemplait la ville, silencieux :
« Chef, on en sait plus à propos de ces pirates? Ca me dérangerait pas de leur rendre visite! »
« Fardeigl ne devrait plus tarder à revenir, il est venu me rendre compte de ce qui s'était passé à la septième base et est repartit aussitôt pour vérifier quelque chose. »
« Bwahahahaha!! Cet abruti est toujours autant à côté de la plaque! », s'esclaffa Sentenza.
« Qui est-ce que tu traites d'abruti? », lui demanda une voix derrière lui.
Sentenza manqua de s'étouffer, mais parvint à reprendre son souffle:
« T'as toujours cette sale habitude de surgir de n'importe où, quand j'pense qu'on est au 15e étage.... »
Le dénommé Fardeigl sauta du rebord de la fenêtre de laquelle il était arrivé:
« Tu n'as pas répondu à ma question tête de clou »
« Ah oui excuse-moi, je disais que tu étais un abruti », répondit-il en accentuant chaque syllabe du dernier mot,
« Pardon? », grogna le nouvel arrivant.
La tension commençait à monter, Fardeigl et Sentenza s'approchèrent l'un de l'autre, presque nez contre nez. Une main se posa sur l'épaule de Fardeigl:
« Pardon, excuse-moi.. »
L'homme qui jouait au poker avec Sentenza passa en caleçon, se dirigeant vers une autre pièce, certainement pour se changer.
Fardeigl le regarda, amusé, oubliant sa petite altercation habituel avec Sentenza:
« Fais chaud, hein Kalek ? »
« Ferme-là », répondit ce dernier
Sentenza jeta un coup d'oeil vers l'autre joueuse de poker, elle sifflotait en jonglant avec des cartes, les jetons et les précieux vêtements du dénommé Kalek devant elle.
« T'aurait pu lui laisser son pantalon quand même Ruby »
« C'était trop tentant »
« Ouais mais bon, c'est son cinquième de la semaine et on est Jeudi »
« C'est vrai que j'ai pas trop la forme aux cartes en ce moment »
Vinny quitta son observation de la ville pour s'asseoir sur le fauteuil désisté par Kalek:
« A toi la donne Ruby », lança-t-il en plaçant ses jetons, « C'est pas mon jour aujourd'hui mais bon ».
Ruby distribua les cartes, Vinny regarda son jeu,misa, puis s'adressa à Fardeigl:
« Alors, qu'est-ce qu'à donner ton inspection du côté de la plage? »
« Ma foi, j'ai fait quelques découvertes très interessantes »
Il attrapa un journal qui traînait sur un bureau et le lança devant son chef. Ce dernier regarda la première page : elle affichait le massacre d'Enias Lobby par l'équipage de "Luffy au chapeau de paille".
Son jeu étant nullissime, Taira Vinny se coucha :
« Vraiment pas de bol aujourd'hui moi,,, »
Il reprit le journal, un magazine "Sexy GrandLine" en tomba:
« Si tu pouvais arrêté de planquer tes magazines n'importe où... », dit-il en le lançant à Fardeigl.
« Mais c'est pas à moi!! », protesta ce dernier avec véhémence en le jetant avec dégout.
« T'es vraiment tordu comme type », murmura Sentenza, attendant le bon moment pour ramasser son magazine.
Vinny regardait longuement la couverture affichant le nom de Luffy, bien sur il avait déjà entendu ce nom qui devenait de plus en plus célèbres sur les mers. Cependant, c'est dans le Nouveau Monde qu'il l'avait entendu pour la première fois.

Début du Mini Flash-back

« Dorénavant, tu ne mettras plus jamais les pieds dans le Nouveau Monde. Et si jamais tu y revenais, alors cette fois je ne t'épargnerais pas!!!! »
Agenouillé, éreinté, couvert de coupures et de blessures, la défaite de Vinny était totale. A présent qu'il l'avait affronté, il comprenait à quel point la puissance de l'un des 4 grands Empereur était écrasante.
Shanks était hors de lui, son regard le transperçait de sa colère, il se sentait étouffé, de sa vie entière, c'était la première fois qu'il rencontrait un tel adversaire. Il reprit son souffle et cria:
« Pourquoi me laisses-tu en vie?!! Pourquoi te contentes-tu de me bannir?!! Crois-tu que je n'ai pas d'honneur?!! »
L'Empereur lui glissa sa lame sous la gorge:
« Il y a deux raisons à cela, la première c'est que ton honneur tu l'as déjà perdue, dès le moment où tu as osé attaquer mes hommes alors qu'ils étaient blessés! »
Il s'arrêta un instant, des gouttes de sangs commençaient à perler le long du cou de Vinny.
« La seconde, c'est que tu vas me rendre un service, j'ai un message à faire passer à quelqu'un de l'autre côté de RedLine, mais je n'ai pas le temps de m'en occuper moi-même. Tu vas le faire à ma place, parce que tu n'as pas le choix... », termina-t-il sur un ton menaçant.
Vinny eut un petit rire:
« Hé hé hé, crois-tu vraiment que si je le trouve, je me contenterai de transmettre ton message? »
« Bien sûr que non... », répondit Shanks avec évidence, « Mais s'il n'est pas capable de te vaincre, il n'aura rien à faire dans le Nouveau Monde »
Vinny ne répondit pas, au bout d'un petit moment, il lui demanda:
« Quel est son nom? »

Fin du Mini Flash-back

« ....Monkey.D.Luffy.... », murmura le chef des NoveSpade.
« Hein? Tu le connais? », le questionna Sentenza .
Mais Taira ne semblait pas entendre:
« Tu leur as parlés? », demanda-t-il à son homme.
« Oui, j'ai eu une petite discussion avec Nico Robin, c'est une femme très intéressante »
« Et que lui as tu dis ?»
« Comme prévu, de partir rapidement sous peine de sérieux ennuis »
« Qu'a-t-elle répondu? »
« Que c'était pas le genre de son capitaine »
« Hé hé, parfait.... C'est vraiment la providence qui me sert, je n'espérais pas le rencontrer si tôt..... »
Le regard de Vinny se fit glacial, puis il se mit à sourire avant de rire aux éclats:
« Ha ha ha ha ha ha!!! Je sens que l'ennui va partir!! La chance est déjà en train de me revenir »
Il saisit ses cartes et les abbatit, dévoilant un carré d'as somptueux:
« La preuve.... », murmura-t-il.
« Quinte Flush », répondit Ruby en montrant son jeu et en ramassant le pactole sans plus de cérémonie.
Vinny la regarda le visage blanc, la bouche grande ouverte, tandis que Sentenza posait sa main sur son épaule, le ton compatissant:
« Je connais.... »

---------------------------------Camp des Mugiwaras-------------------------------

L'atmosphère était humide, doux et tendre à la fois. Il flottait une odeur de rose agréable qui titillait les 5 sens. L'eau chaude s'écoulait doucement le long de son corps. Des pétales de fleurs agrémentaient son bain, Sandy se détendait complètement dans ce jacuzzi...
Cela faisait déjà quinze bonnes minutes qu'il goûtait au plaisir de la détente suprême. Alors qu'il fermait les yeux, il sentit une main pleine de douceur se poser sur son épaule. Il en eut un frisson. La main glissa sur son torse, puis une autre main se toucha sur son dos. C'est alors que la voix de Nami lui sussura à l'oreille:
« Il était temps que l'on aille plus loin, non? »
Sandy faillit s'étouffer.
Peu vêtue, Nami commença à lui masser les épaules quand Robin vint s'asseoir en face de lui, ses fines jambes rentrant tout doucement dans l'eau chaude, l'une après l'autre:
« Ca ne te gêne pas que je me lave avec toi? », lui demanda-t-elle avec un sourire.
Sandy était trop court-circuité pour pouvoir répondre...
Tout à coup, Nami lui prit le visage et le tourna vers elle:
« Mais Sandy, il y a quelque chose de bien plus important que je désire qu'un simple bain.... ».
Elle approcha légérement son visage, définitivement au paradis, Sandy ferma les yeux et les lèvres....

Il reçu alors un coup de pied surpuissant sur le visage!!
« FAUT QUE TU TE LEVES SANDY, J'AI LA DALLE!!!!!! »
Le visage complètement amoché, le cuisinier murmura:
« Quelle grâce Nami-chan..... »

Il ouvrit enfin les yeux, aperçevant au premier regard le visage de Luffy, penché vers lui:
« Enfin tu te réveilles!! C'est pas trop tôt!! Désolé pour le coup de pied mais j'ai trop faim Sandy, faut que tu nous fasses à bouffer!!! »
Sandy soupira deux secondes:
« Espèce de gros crétin!!!! T'as mis fin au plus beau rêve de ma vie!!!!! », vociféra-t-il en l'envoyant visiter la lune d'un coup de pied digne de Zinedine Zidane.
« N'empêche, c'est la première fois que je vois quelqu'un saigner du nez pendant qu'il dort », remarqua Paulee en se grattant le menton.
« Cherches pas », répliqua Zorro.

« Bon maintenant que vous vous êtes tous remis de cette petite fête », commença Nami s'en prêter attention à Ussop et Franky qui se faisaient examiner par Chopper, « Il est temps qu'on y aille, avant cela on va prendre quelques précautions.. »
« On y va et on casse tout? », demanda Luffy qui avait du mal avec le sens de « précaution »..
« Première précaution, chacun surveille Luffy à tour de rôle », reprit Nami en assomant ce dernier, « Seconde précaution, on va attacher Zorro à l'un d'entre nous le temps d'arriver là bas, ça évitera de le retrouver dans une grotte »
Ce dernier grogna mais pensa au contrat de Nami...
La navigatrice se tourna vers Franky:
« Tu as quelque chose d'efficace au cas où l'on doive laisser le Sunny, Franky? »
« C'est prévu et c'est fait », répondit ce dernier qui était allé enclencher une petite manette, il y a de cela cinq minutes.
« Bien, maintenant que le camp est correctement rangé, on va suivre cette carte que l'on a récupérée avec Zorro et Paulee, on ne sait pas ce qui nous attend, alors restez prudent », termina-t-elle sur un ton grave.
Elle jeta un coup d'oeil aux autres mugiwaras:
Paulee était retourné boire un coup, Zorro dormait profondément, Ussop et Chopper jouaient aux échecs, Franky accompagnait Paulee malgré les recommandations du médecin, Sandy cueillait des fleurs, et Luffy jouait à la corde à sauter. Seul Robin avait écouté la fin.
« Pourquoi ils sont toujours comme ça... », soupira-t-elle.


Retour






  Connecté(s) : 12
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1