Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Tu n'iras nulle part !! Rends-moi M. Tom !! - Cutty Flam
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Hitsugaya Présente

L'île Paradisiaque


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Prélude | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X


Chapitre III : Un fruit étrange..

« Parfait », répondit Nami très contente, « A toi Zorro »
« Arrêtes de me donner des ordres ! », protesta ce dernier
Néanmoins il se plaça devant l’arbre : Il était énorme, 1 mètre et demi de diamètre à vue d’œil mais pour la taille c’était impossible à évaluer puisque l’on ne voyait pas le haut.
Il sortit lentement son Kitestsu de son fourreau, se positionna devant le tronc « SLASH ! ZVIM ! ZAM ! », trois coups de sabres donnaient à une telle vitesse que Nami ne vit rien.
Le tronc ne bougea pas d’un poil, puis lentement une ouverture apparue à l’endroit où Zorro avait frappé, l’ouverture s’élargissait à vue d’œil et l’arbre commençait à pencher dangereusement. Mais cela n’inquiétait pas du tout Nami puisque l’escrimeur avait tranché de façon à ce que l’arbre tombe de l’autre côté, se prendre l’arbre dans la figure était une perspective qui ne l’enchantait pas beaucoup.
« Bien joué Zorro » dit-elle
Avec étonnement elle vit que l’escrimeur ne rengainait pas son sabre, puis elle vit Zorro se diriger tranquillement de l’autre côté du tronc, là où l’arbre penchait de plus en plus. L’escrimeur semblait savoir parfaitement ce qu’il faisait, aucune trace d’hésitation dans ses gestes.
« Euh … Zorro ? »,demanda Nami avec inquiétude
Zorro se plaça sous l’arbre, en plein milieu de l’ombre grandissante crée par ce dernier.
« Zorro ?? Zorro ??!! », insista Nami qui n’était pas du tout rassuré par l’attitude de l’escrimeur, « Zorro, l’arbre est en train de tomber !!!!! »
Zorro leva la tête, toujours aucune trace d’inquiétude, l’arbre se rapprochait de plus en plus de lui
« Pauly, dis-lui quelque chose !!!!! », cria Nami en se retournant, mais elle s’aperçut que l’ingénieur n’était plus là.
« Je me sens seule…. », murmura-t-elle, des larmes lui coulant sur le visage
Tout à coup au moment où l’arbre commençait à prendre sérieusement de la vitesse dans sa tombée, deux cordes vinrent s’enrouler autour du tronc, cinq mètres au-dessus du sol. Nami regarda dans la direction des cordes : Pauly était debout sur un arbre situé à dix mètres de celui qui était en train de tomber, il était positionné perpendiculairement au tronc, les jambes fléchies et tenait fermement deux cordes dans ses mains, ces cordes enroulaient le tronc de cet arbre sur la moitié de sa longueur de façon à ce que Pauly puisse retenir l’autre arbre, bien que cela demande une force non négligeable.
« Eh sabreur ! C’est pas le moment de bronzer, j’vais pas passer la journée comme ça », cria Pauly
« Ca va, y a pas le feu ! », marmonna Zorro, « Tssss..d’abord botaniste et maintenant bûcheron, incroyable »
Il sortit son deuxième sabre, le Yubashiri, l’arbre qui avait penché de 45° par rapport à sa position initiale était toujours au-dessus de lui. Un sabre dans chaque main, Zorro s’accroupit, tendit chacun de ses bras de chaque côté, de façon à, ce qu’ils soient perpendiculaires à son corps, il abaissa ses mains, ses sabres se retrouvant sur le même plan que ses bras mais perpendiculaires à ces derniers. Sa position rappelait celle du « GYUKI »(démon de bétail) que Nami l’avait vu utiliser contre le Marine coupeur de bateau. Zorro murmura :
« L’ego dans un monde ruine… coupes multiples…technique à deux sabres « Tei » »
Une fois de plus Nami ne put rien distinguer, une multitude d’éclairs siffla :
« LES PINCES DU SCORPION ! », tonna Zorro, il réapparut en l’air, au-dessus du tronc de l’arbre, les bras croisés sur son ventre chaque main tenant un sabre.
D’un coup l’énorme tronc s’effondra et Nami put voir qu’il était entièrement coupé en petites bûches de bois sur facilement 5 mètres de longueur, ces dernières tombèrent à terre dans de multiples chocs, puis un imposant « SBAAMM » se fit entendre, le reste de l’arbre venait de frapper le sol. Zorro ratterrit souplement sur le sol
« Pffff…..t’étais vraiment obligé d’en coupé autant », se plaigna Nami en voyant l’énorme tas de bûche
« T’AVAIS QU’A LE FAIRE TOI-MEME SI T’ES PAS CONTENTE !!! », vociféra Zorro
Pauly les rejoigna en se frottant les bras
« J’peux savoir pourquoi t’as mis deux piges à te décider ?», demanda-t-il
Zorro se gratta le cou
« J’arrivais pas à me décider pour le nom de ma technique »
« T’ES AU COURANT QUE J’ETAIS EN TRAIN DE RETENIR UN ARBRE PENDANT CE TEMPS ! », cria Pauly
Mais les trois pirates furent interrompus par une voix qui semblait venir de la partie du tronc situé plus loin, donc plus haute à l’origine.
« Vous vérifiez jamais qu’il y a quelqu’un dans un arbre avant de le couper ? »

« Je me demande combien de temps on va rester sur cette île », dit Franky en prenant l’une de ses poses funky, jambe droite fléchie, jambe gauche tendue et les deux bras collés l’un à l’autre le long de la même ligne que sa jambe gauche, les sourcils froncés il ajouta « Faut pas qu’on oublie qu’on est pas en vacances, après les évènements d’Enias Lobby toutes nos têtes sont mises à prix, ça va intéresser un paquet de gens et pas que des amateurs ! »
« Iceburg a promis de tout faire pour empêcher la Marine de partir de Water Seven, tous les ingénieurs comptent se mobiliser pour les retenir le plus possible », lui répondit Robin qui venait de prendre un livre dans l’un des sacs, elle ajouta en souriant, « Même si notre temps est limité, on peut se permettre un ou deux jours de repos »
« Ouais…..Water Seven…elle me manquera cette ville » , pensa Franky, un sourire apparut sur son visage « Mais bon, on ne trompe pas sa nature »

Début du flash-back

Franky était allongé sur le lit de sa chambre, la maison de la Franky Family avait été entièrement reconstruite à l’aide des ingénieurs envoyés par Iceburg. Franky contemplait sa photo où l’on pouvait voir la vieille Kororo, Iceburg, Lui et Tom, tous souriant. Des images lui vinrent à l’esprit

Début de seconds flash-back

Sa première rencontre avec Mr.Tom :
« Génial ! Je vois tes parents t’ont abandonné »
« Eh !! Arrête de te marrer ! »
« Très bien alors !! Tu peux venir chez moi !! »
Lorsque Mr.Tom fut arrêté :
« UN HOMME DOIT ETRE FIER DES BATEAUX QU’IL CONSTRUIT !! »
« JE SUIS TRES FIER D’AVOIR APPORTE MON AIDE A L’HOMME APPELE ROGER !!
Quand il revint à Water Seven avec son corps de cyborg, et revit Iceburg :
« On ne changera jamais… on s’engueule toujours quand on se voit…Je ne te pardonnerai jamais…Et toi non plus Franky….Mais Putain !!..Vraiment !!Je suis si content que tu sois en vie !! »

Fin de seconds flash-back

Franky se leva, prit la photo et la mit dans son sac
« Vous allez voir Mr.Tom, mon bateau fera le tour du monde et il traversera les plus grandes vagues avec fierté et aisance », pensa-t-il
Il s’occupa ensuite de remplir son sac : La totalité des plans de son bateau, des objets personnels, une quantité impressionnante de chemises et de maillots de bain, ainsi que cinq packs de bouteille de coca.
Sans se retourner il sortit de sa chambre, sac sur l’épaule, et ferma la porte.

La Franky Family était en train de faire la fête, nourritures et boissons étaient présentes à volonté et un grand brouhaha couvrait les bruits qui venaient de l’extérieur. Zanbai était lancé dans un concours de boisson avec les puissants guerriers de la Franky Family. Mos et Kiwi dansaient au milieu d’un attroupement de membres de la Franky Family, chopes de rhum à la main. Franky entra dans la pièce, un sourire en coin en voyant tous ses gars s’éclater dans une musique entraînante au milieu de centaines de cotillons et serpentins. Zanbai l’aperçut et demanda à un membre de la Franky Family de baisser le son, la musique ne fut plus qu’un bruit de fond, toute la Franky Family remarqua alors que Franky venait d’entrer, puis Zanbai leva sa chope et tonna :
« UN TOAST POUR NOTRE BOSS !!! »
Sa phrase fut suivie d’un florilège d’acclamations et autres félicitations.
Franky se mit à pleurer à grosses larmes
« Beuuuh…Merci les gars, c’est trop émouvant..Snif..Be vous baigne ( Je vous aime ) »
Zanbai remarqua le sac que portait Franky, il savait parfaitement la raison de sa présence, tout comme le reste de la Franky Family
« Alors vous vous êtes décidé Boss ? »
Franky s’était repri
« Ouais, j’vais réaliser mon rêve et tant pis si j’passe pour un gros sentimental »
Mos et Kiwi s’avancèrent
« On vous le souhaite Boss, vous allez nous manquer »
« Vous aussi vous allez me manquer…, et oubliez pas de travailler vos poses funky », leur répondit Franky en les prenant dans ses bras.
Il se tourna ensuite vers Zanbai
« Je te confie la Franky Family, t’as pas intérêt à m’décevoir »
« Aucune chance pour ça Boss ! », répondit-il d’un ton confiant
Puis Franky étreignit un par un chaque membre de la Franky Family ( il se contenta de serre la main des super guerriers ), avec un mot d’encouragement à chaque fois.
Enfin il ouvrit la porte donnant sur l’extérieur et sortit. Une fois de plus son visage était rempli de larme, il n’avait pas créer le nom de Franky Family pour rien, c’était sa famille, il les connaissaient tous et les aimaient tous, mais il avait un rêve à accomplir…
Il se dirigea vers l’endroit où l’équipage du chapeau de paille était censé attendre leur nouveau bateau, bien qu’il ne sache pas encore que ce serait Franky qui le leur amènerait. Mais il s’arrêta en entendant un flot d’adieu
« Faites gaffe à pas trop prendre de bide Boss ! »
« Réalisez votre rêve Boss ! »
« Vous nous ramènerez des souvenirs ! »
« Portez-vous bien ! »
Toute la Franky Family était soit sorti de la maison, soit accoudée aux fenêtres.
« FERMEZ-LA BANDE D’ENFOIRES, J’ARRETE PAS DE PLEURER !! », se lamenta Franky.
Puis il se retourna définitivement après un dernier geste de main et partit, ce qui ne l’empêcha pas de continuer à pleurer.

« Tu es venu me faire tes adieux ? », demanda Iceburg
« Dis pas de conneries, j’ai des choses plus importantes à faire que t’adressait mes adieux ! », lui répondit Franky.
Les deux disciples de Tom étaient en plein milieu du chantier de Water Seven, le bruit des scies et des machines faisaient fureur, mais cela ne semblait pas poser de problème Franky et Iceburg qui continuèrent leur discussion.
« Alors pourquoi es-tu venu me voir ? »
« C’est à propos de Nico Robin et des plans de Mr.Tom.., il y a une chose importante que je dois te dire »
Iceburg ne répondit pas, l’invitant à poursuivre
« Cette femme….Nico Robin….je suis sur qu’elle n’est pas le « démon » qui veut utiliser les anciennes armes pour faire le mal comme tout le monde le dit »
Iceburg restait silencieux, le ton de Franky était extrêmement sérieux
« Je sais bien que Mr.Tom a tout sacrifié afin de conserver les plans de pluton comme force de contre-mesure face au gouvernement….et il y a quatre ans lorsque tu m’as donné ces plans, j’ai pris la décision de tout faire pour les cacher »
Iceburg se demandait où il voulait en venir, l’équipage du chapeau de paille, la Franky Family et les ingénieurs de Water Seven venaient juste de rentrer, et il ne savait rien de ce qui s’était passé à Enias Lobby, cependant il ne dit rien et laissa Franky continuer.
« J’ai brûlé les plans ! »
On aurait dit que Tailston venait d’apparaître en décochant un violent coup de poing dans le ventre d’Iceburg
« …..TU AS FAIT QUOI ??!!! »
« J’ai brûlé les plans de Pluton »
Iceburg savait parfaitement que Franky adorait et respectait Mr.Tom autant que lui, il comprit donc assez rapidement que ce dernier n’avait certainement pas brûlé les plans sans raisons.
« Pourquoi ? », demanda-t-il simplement
« J’ai parié sur le chapeau de paille… s’il remportait la victoire alors Nico Robin ne serait plus une menace pour nous car je te le répète : elle n’a jamais eu l’intention de réveiller les armes »
Iceburg le savait parfaitement, c’est à lui que Nico Robin avait révélé ses véritables intentions : protéger ses amis. Elle lui avait également dit que tout ce qu’elle voulait, c’était connaître l’histoire. Il n’avait pas pu voir les combats de l’équipage de Luffy, mais il savait qu’ils avaient du être titanesques et il était impressionné : envahir Enias Lobby, vaincre le CP9 et provoquer ouvertement le gouvernement mondial était loin d’être à la portée de tout le monde. Il était donc conscient que lorsqu’il s’agissait de protéger un membre de leur équipage, la force de cet équipage était incommensurable.
« …..Je pense que….tu as pris..la bonne décision »,dit-il lentement
« Wooooh….c’est super émouvant comme tu me dis ça….Quels sentiments profonds dans cette phrase… », s’exclama Franky, les larmes aux yeux, puis il sortit sa guitare de son sac, « Ecoutes donc « Les sentiments cachés d’un ingénieur » »
« TA GUEULE !!! », vociféra Iceburg
Puis il posa plusieurs questions à Franky sur ses projets d’avenir, auxquelles ce dernier répondit volontiers. Enfin il lui serra la main et Franky se retourna pour rejoindre l’équipage dont il avait l’intention de faire partie. Juste avant que Franky ne soit hors de portée, Iceburg lui dit :
« Je suis sur que Monsieur Tom serait fier de toi ! »
Franky ne répondit pas, il continua à marcher puis il lui montra le bras gauche et leva son pouce. Iceburg reprit
« Au fait, ta chemise est ridicule ! »
« VA TE FAIRE FOUTRE », cria Franky avant de disparaître
Iceburg remonta dans son bureau, il ne s’inquiétait pas pour Franky, ce dernier était parfaitement capable de se débrouiller. Dix minutes plus tard, quelqu’un toqua à sa porte
« C’est ouvert Pauly »

« Ah ! Franky », s’exclama Sandy, cigarette à la bouche, « Alors, où est notre futur bateau ? »
« Suivez-moi ! », répondit simplement ce dernier
Sans poser de question, les pirates suivirent Franky qui les amena dans une petite maison où on aurait pu se demander comment il comptait les faire tous tenir là-dedans, mais Franky ouvrit une trappe dans le sol et entreprit de descendre le long d’une échelle, surpris, Luffy, puis Chopper, jusqu’à Zorro le suivirent. Deux minutes plus tard ils se retrouvèrent dans une énorme pièce rectangulaire délimitée par quatre solides murs de pierre et le plafond était arrondi de façon convexe, certainement gardée secrète par Franky, à vue de nez elle devait facilement faire dans les 100 mètres cubes. Les pirates étaient alignés sur une petite rive en pierre qui constituait la seule partie solide du sol, le reste, c’était la mer qui le composait. Sur leur droite et leur gauche ils pouvaient voir de gigantesques fourbis d’outils, plans, instruments de mesure et autres.
Mais ce qui les laissa sans voix, c’était l’énorme navire qui occupait la quasi-totalité de la pièce : Il était principalement construit de bois et ressemblé beaucoup à un navire de guerre, une tête de requin portant des lunettes de soleil constituée la figure de proue. Trois mâts de taille impressionnante dominaient le bateau, et expliquaient l’importante hauteur de la pièce : près du fond du bateau se dressait le mât d’artimon, suivait le grand mât visiblement capable de supporter plusieurs vigies, puis le mât de misaine. Les couleurs étaient plutôt simples : noir, blanc et rouge, mais plusieurs motifs avaient été sculptés le long de la coque du bateau avec une précision infime, le résultat était splendide. La coque était ornée de relief de flammes dont la blancheur rappelée la couleur de la nacre, le fond était d’un noir d’ébène. Seul l’avant de la coque se détachait : il avait été peint en rouge vif comme si un gigantesque ballon de baudruche rempli de cette peinture avait été propulsée sur la figure de proue du navire, le résultat était surprenant, c’était un bateau digne d’être exposer dans un musée comme pièce principale.
« WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOWWWWWWWW !!!!! », hurla Luffy, les yeux exorbités, les poings serrés.
« MYTHIIIIIQUE », ajouta Chopper qui était dans le même état
« Splendide », souffla Sandy en retirant sa cigarette de la bouche
« Joli », avoua Zorro
Franky s’avança, le visage rayonnant
« HAHAHAHAHAHA !! Alors qu’est-ce que vous dites de mon Rocket-Franky !! »
« Il est magnifique », dit Nami, le souffle coupé
« Tu l’as construit entièrement ? », demanda Robin
« Ouais », répondit Franky, « C’est le bateau de mes rêves ! »
« C’est super sympa de nous le donner ! », cria Luffy qui était déjà monté à bord
« DESCEND TOUT DE SUITE DE LA !! », cria Franky
« Quoi tu nous le donnes pas ?? », s’étonna Luffy
« BIEN SUR QUE NON ABRUTI !! J’ai passé quatre ans à construire ce bateau, c’est le mien et je suis pas prêt de le donner à quelqu’un ! »
« Bah alors, pourquoi tu nous a amené là ? », demanda Luffy avec étonnement
« Vous avez besoin d’un bateau pour continuer votre route, et je veux bien vous autoriser à prendre celui-là », répondit simplement ce dernier
Luffy s’apprêta à pousser un cri de joie
« MAIS ! A une seule condition ! », le coupa Franky
« Ah ! laquelle ? »
« Je veux que tu me prennes dans ton équipage, ce bateau fera le tour du monde, et je veux être là pour voir ça ! », lui expliqua Franky avec un ton où l’on sentait toute sa détermination
Luffy qui était toujours assis sur le bateau, les jambes croisées, ne répondit pas tout de suite, l’ombre de son chapeau empêchait Franky de voir son expression,
« Je t’ai déjà dit que je ne te pardonnerai jamais ce que tu as fait à Pipo… »
Par un simple réflexe, Franky se tourna vers Sogeking qui était juste à sa gauche, celui-ci lui fit discrètement signe, de la main droite, de continuer à regarder Luffy
« Mais je n’oublierai jamais non plus ce que tu as fait pour nous aider à ramener Robin », reprit ce dernier, « Et maintenant tu nous proposes de prendre ton bateau… »
Luffy réfléchit encore un petit moment
« C’est d’accord ! », déclara-t-il enfin, « Bienvenue dans mon équipage ! »
Il releva la tête, souriant de toutes ses dents
« YEAAAAH !!! J’vous apprendrai à danser funky ! », hurla Franky dans un cri de joie en prenant l’une de ses poses dont il a le secret
« Par contre ta chemise est ridicule ! »
« VA TE FAIRE FOUTRE !!!! », cria ce dernier

Fin du flash-back


Retour






  Connecté(s) : 26
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1