Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Il faut toujours pardonner les mensonges des femmes - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Acestyle Présente

Portgas D Ace à l'assaut de Grandline


Cette histoire se situe trois années avant le début connu de One Piece et le départ de Luffy vers l'aventure.


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X
Chapitre XI | Chapitre XII | Chapitre XIII | Interlude I | Chapitre XIV
Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII | Chapitre XVIII | Chapitre XIX


Chapitre II : Le mystérieux inconnu

Les deux hommes se regardaient. L'un avait l'air intéressé alors que l'autre se posait sans doute des questions. Car Ace avait un visage dubitatif, un air qui ne collait pas avec son personnage. Il avait les yeux vides, il se demandait pourquoi le brigand l'avait attaqué. Car en effet, Gyroo avait bien dit que dans un premier temps, il n'était pas venu pour se battre contre lui. Alors pourquoi était-il debout devant lui lorsqu'il s'était réveillé ? Mais le jeune pirate n'avait pas le temps de se poser tant de questions. Effectivement, le brigand avait sauté sur lui ! Le combat entre les deux malfrats s'engagea enfin !!

A ce moment là, un inconnu intervint et dit :
- Hop hop hop ! Messieurs, ne vous battez pas, allons... Ittle est une île paisible, ce n'est pas un endroit pour ce genre de conflits. Vous ne vous connaissez même pas après tout. Et puis... si vous persistiez... je pourrais très bien vous calmer par la force !! Car j'aime le calme. Et avec tout ce raffut, vous m'avez réveillé mais je vous pardonne parce qu'aujourd'hui, je suis de bonne humeur. Je viens de réussir mon projet alors je vous propose que tout le monde aille de son côté et ainsi, il n'y aura pas de problème non ? Qu'en pensez-vous ? C'est honnête comme proposition non ? Et puis, vous n'avez pas les moyens de refuser mon offre. Surtout toi... Gyroo !!

L'homme s'amusait beaucoup à débiter ces phrases. Il faisait preuve d'une assurance absolue. Son regard vide de sens suffisait à glacer le sang de ceux qui le regardaient... Le coeur de Ace commença alors à battre de plus en plus vite mais, loin de ressentir de la peur, le pirate éprouvait surtout de l'excitation !! Ace demanda donc à l'inconnu qui il était car il avait bien compris que cet étrange personnage n'était pas n'importe qui.

- Mon nom importe peu, tu sais. répondit l’inconnu. Mais dans tes yeux, je lis que tu es un homme d'aventure, que tu n'as absolument peur de rien. Ton but est sans doute l'objectif ultime de tous pirates, c'est-à-dire le One Piece lui-même. Cependant, pour atteindre ce genre de rêve peu ordinaire, le chemin sera long et parsemé d'embûches.
Toutefois, je pense que tu as assez de cran et de convictions pour y parvenir mais malgré cela, même pour toi, ce sera plus dur que l'enfer !! Atteindre un tel but, oui... pour atteindre un tel but, il faut savoir jusqu'à risquer sa propre vie !!! Mais cela, tu le savais n'est ce pas Portgas D Ace ??...

Silence total...

Comment cet inconnu pouvait-il connaître Ace ? Qui était-il vraiment ? Le jeune homme était bouche bée devant ce qu'avait dit l'homme entouré de mystère... Puis ce dernier continua d'un ton plus calme. Il parlait moins vite et insistait sur chaque mot...

- Cela te surprend n'est ce pas Ace ? Eh oui, les grands hommes, ceux qui sont braves, nous sont connus même si le monde n'a encore jamais entendu parler d'eux. Nous, nous savons reconnaître le talent inné des hommes. Et je sais que je t'ai coupé l'élan qui t'aurait poussé à te battre contre ce Gyroo. Mais ne te presse pas. Ce brigand ne mérite pas tant d'attention. Tu vaux mieux, parcours donc le monde...
- Mais enfin, qui êtes-vous bon sang ? demanda le jeune pirate.
- Si un jour, tu me retrouves aux quatre coins des mers alors tu le sauras... Mais en attendant poursuis la voie que tu t'es tracée. Adieu...

L'inconnu se retourna et s'en alla en marchant d'un pas lent mais ferme. Il tenait entre ses mains un paquet, long en largeur et enveloppé d'un tissu qui ne laissait pas passer la lumière. Ainsi, on ne pouvait guère voir ce qu'il y avait à l'intérieur du dit paquet. Soudain, l'inconnu se retourna à nouveau...

- Ah oui, j'allais oublier. Tout à l'heure, lorsque j'ai dis que je pourrais très bien vous calmer moi-même, je plaisantais bien sûr... Car j'aime le calme, je ne vous aurais jamais tapé dessus Gyroo et toi, il rit puis continua. Et aussi, dans tes yeux, j'ai pu lire l'interrogation ! Tu t'interroges n'est ce pas ? A quoi penses-tu ? Je sais que ce n'est pas moi qui te fait cet effet car tu semblait plutôt heureux de me voir...
Après un long silence, Ace reprit :
- Ou... Oui, j'étais excité en vous voyant car je ne pensais pas rencontrer une personne telle que vous alors que je viens à peine de quitter mon village. On n'est même pas sur Grandline que je trouve déjà un homme de votre envergure.
- … Je suis flatté... Je te remercie pour tant d'éloges mais... tu peux faire bien mieux que moi. Ca aussi, tu dois le savoir non ?
- ... Euh... Je ne sais pas mais quoi qu'il en soit, il faudra bien au moins que je vous surpasse si je veux m'emparer du One Piece !!
- ... Quel noble comportement. Et... tes questions ?
- Pardon ? dit Ace avec surprise.
- Je viens de te dire que dans tes yeux, j'ai lu des interrogations non ? Quelles sont-elles ? Je peux sûrement t'aider...
Silence, encore.
- Ah ah ! En fait, c'est rien d'important. Je me demandais juste pourquoi ce Gyroo m'avait attaqué. En tout cas, vous êtes fort pour deviner les pensées...
- Et toi, tu es fort pour les compliments mais encore une fois, cela me flatte, je te remercie. Pour te répondre, je ne pense pas me tromper en te disant que Gyroo voulait sûrement te questionner au sujet d'un homme qui aurait quitté Ittle depuis peu. Et comme tu étais près de la rive, tu aurais pu le voir partir...
- Ah bon ? Pourquoi ?
- Il détiendrait un trésor inestimable... Dit-on. Et Gyroo voulait sans doute s'emparer de ce trésor en retrouvant cet homme. Cependant, il n'aurait de toute façon pas été de taille face à un pareil adversaire... Bon allez ! Il faut que je te laisse, j'ai à faire !! Salut !
- ... Ah !! A plus !!
« Qui est-il donc ? pensa Ace. Comment connaissait-il mon nom ? Comment pouvait-il connaître les intentions de Gyroo ?... ... Aaaaah !! L'homme qui posséderait ce trésor sans prix... Ce pourrait être... lui ?!!!?! »

Durant toute cette scène, Gyroo n'avait pas bouger d'un millimètre : il était pétrifié par la peur, par le regard sans vie de cet inconnu.

- Il t'a glacé le sang pas vrai ? Et les prévisions qu'il a faites à propos de la raison pour laquelle tu m'as attaqué sont sûrement juste n'est ce pas ? ... Tu n'as pas besoin de répondre, je sais que ce qu'il a dit reflétait la vérité.

Sur ces mots, Ace attacha son petit bateau, pris son sac et se dirigea vers le centre de Ittle...

- Gayahahah !! S'lut à toi, jeune aventurier !! Quoi c'est qu'tu cherches ici par ? Gayahah ! lança un autre inconnu.
- Qui t'es toi ? Tu parles trop bizarrement !!
- Balmor, moi c'est !! Pas dire moi comment parler ! La vie rare est la denrée... Gayahah !!

Balmor était assis devant une table de la taverne de Ittle. Lorsque Ace entra dans ce lieu jovial, le mystérieux personnage, qui parlait d'une façon unique, commença à lui adresser la parole. Balmor était habillé d'un gilet gris, son pantalon noir était extrêmement sale, de telle sorte que l'on aurait dit qu'il était un mendiant... De surcroît, il portait deux foulards : un sur la tête, cachant ainsi ses cheveux et l'autre autour du cou. La bouteille d'alcool qu'il tenait dans ses fermes mains était à moitié vide, visiblement, Balmor ne devait être qu'un ivrogne sans grand but mais...

- Ouais ! Mais n'empêche que tu parles vraiment "top" bizarre quoi ! Désolé mais c'est trop drôle. Ahahah !!
- Tout après, jeune homme !! Fais ce que te semble bon mais crois moi que éternel n'est pas la vie ! Mourir pour peu si est très dommage. Cependant t'épargner faire je vais car toi aussi tu te vers Grandline dirige !!
Nouveau silence.
- Comment le sais-tu ?
- Dans tes yeux lire est très facile... Homme jeune, saches que le monde j'ai parcouru et rencontrer des plein d'audace jeunes, j'ai fais !!
- D'où viens-tu ? Sais-tu quelque chose sur Grandline ?
- Qu'est ce que ce sera pour vous monsieur ? intervint la tenancière.
- Pardon ? demanda Ace.
- Vous êtes dans une taverne ici... Donc je vous demandais ce que vous vouliez boire.
- Ah ouais, c'est vrai. Excusez-moi, j'étais perturbé et...
- Patronne, coupa Balmor, lui mettez un ‘Chilibali’ donc. C'est offre moi qui !
- Très bien monsieur.
- Eh ben, t'es généreux toi !! Merci t'es trop sympa !!
- Gayahahah !! Je t'en pris, je t'en pris. Lorsque tu auras bu ce breuvage, on pourra continuer à parler de tes rêves...

Ace hocha de la tête et lorsque le verre de ‘Chilibali’ arriva, celui-ci le but d'un trait, jusqu'à la lie !! Tout d'un coup, Ace tomba à terre et perdit alors connaissance... Durant son sommeil agité, il se demandait combien de temps il avait pu dormir. Cinq heures ? Six heures ? Lui-même l'ignorait mais ce qui est sûr, c'est que le verre qu'il avait avalé était sans aucun doute empoisonné !! Car de fait, la tenancière n'était pas le genre d'escroc à vouloir la mort de ses clients... Mais alors, que s'est-il donc passé ?

- Cela s'est-il bien passé ? Car ainsi on pourra voir s'il mérite qu'on l'aide...
- Que du feu il n'y a vu. Pas très méfiant est il. Gayahahah !! Le tester, on le pourra car son destin entre nos mains est !!
- Toujours ta façon peu élégante de parler. Ton tic de langage est resté, même après toutes ces longues années, commandant Balmor !!
- Ton commandant, je ne le suis plus car commandant tu l'es devenu... Pirate solitaire, me convient bien mieux ce titre.
- Oui mais tu fais toujours partie de notre flotte et de plus, tu restes malgré tout notre supérieur.
- Gayayah ! En effet, mais sais le tu pourquoi parti je suis, c'est en raison de notre capitaine les ordres. A la recherche du One Piece je suis !! Et toi apportes le paquet donc promis que tu avais.
- Bien sûr, ne t'inquiète pas. D'ailleurs, je vais y aller !! N'oublis pas les ordres de notre capitaine : hormis le One Piece, tu as une autre mission, celle d'aider notre jeune ami.
- L'aider ou non, lui c'est qui choisira ! De sa conviction, cela en dépend !!

Après avoir échangé ces quelques mots, l'inconnu, que Ace avait rencontré il y a peu, fit un léger signe de main à Balmor et s'éclipsa... Balmor, lui aussi, se retourna. Qui étaient-ils ? Pour qui travaillaient-ils donc ? Le mystérieux inconnu et Balmor semblaient s'intéresser à Portgas D Ace... Mais comment le connaissaient-ils ? Et surtout, que lui voulaient-ils ?


Retour






  Connecté(s) : 21
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1