Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


EnOd Présente

Twilight's Venture


Pilote | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI


「Chapter One : H73」

Le Thousand Sunny accosta la nouvelle île. Franky jeta l’ancre alors que Zoro s’était à nouveau endormi sur le pont du navire. Nami avait sorti une carte dessinée à la main et semblait l’étudier avec concentration quand soudain, Usopp atterrit sur sa table, cassant au passage celle-ci !

« A QUOI VOUS JOUEZ ENCORE ?! », cria-t-elle furieuse.

« On ne touche pas au requin avant que je n’ai donné mon autorisation, sale goinfre. Pour une fois que Luffy se tient tranquille… », dit Sanji avec colère.

« Tsss… on ne peut pas être tranquille deux minutes ici, je commence vraiment à désespérer… », reprit Nami.

« Pfff… j’avais faim moi… retaper le Climat Tact encore une fois, ça creuse. », marmonna Usopp.

Le canonnier s’appuya alors sur quelque chose afin de se relever mais à ce moment là, un papier se déchira. Les yeux de Nami sortirent de leurs orbites et une veine commença à apparaître sur sa tempe : Usopp venait de détruire le précieux plan de la navigatrice. Avant de donner un puissant coup de poing qui envoya le pauvre Usopp par-dessus bord, cette dernière hurla alors :

« TOI… VAS MOURIR EN ENFER !!! »

Et le valeureux guerrier des mers s’envola dans la mer.

Pendant ce temps là, Luffy était déjà descendu du bateau et arpentait les environs, la main gauche en casquette sur son front. Ses yeux ébahis laissaient clairement trahir son excitation du moment. Chopper le rejoignit sur les bords du rivage et posa à ses pieds le sac à dos qu’il prenait comme à son habitude avec lui lors des diverses escales.

« Aventure, nous voilà ! », s’exclama Luffy.

« Tu penses qu’il y aura des créatures magiques sur cette île ? », s’enquit le docteur de l’équipage.

« Bien sûr Chopper, l’aventure nous apporte toujours quelque chose d’inattendu ! »

Robin ferma son livre et se redressa lentement. Tout en s’étirant, elle alla sur le pont et prit place aux côtés de Nami.

« Alors c’est ici qu’on va trouver le remède ? », demanda-t-elle.

« J’espère, répondit Nami, en tout cas, c’est ce qu’on nous a indiqué. »

« C’est intéressant… »

Amy descendit à son tour du Thousand Sunny et lorsqu’elle fut à hauteur de son capitaine, elle sortit sa longue flûte et commença à jouer un morceau pour le moins relaxant. Luffy applaudit alors immédiatement et s’enthousiasma :

« Super !! De la musique ! Faisons la fête avant d’aller à l’aventure ! Sanji !! Prépare-moi mon casse-croûte spécial pirate ! »

« C’est déjà fait, je commence à te connaître, viens le chercher dans la cuisine. »

« Wow ! Merci Sanji !! »

Nami, Robin et Sanji mirent eux aussi le pied à terre et observèrent un instant le paysage de l’île. Peu de temps après, Franky, ayant fini d’attacher l’ancre du navire, alla rejoindre le reste de l’équipage. Devant lui s’étendait un magnifique tableau : des arbres à perte de vue se dressaient ça et là sur un sable d’une couleur étincelante. Ils faisaient face à une profonde forêt d’un vert émeraude.

« J’ai recollé la carte que cet idiot d’Usopp a déchiré et selon elle, la ville principale de l’île se trouve au cœur de la forêt, il faudra donc se préparer à la traverser. », expliqua Nami.

« Ouais ! On va faire une randonnée en forêt, cria Luffy, ça, c’est de l’aventure !! Si ça se trouve, on va rencontrer un ours polaire ! »

« Idiot, un ours polaire, ça vit pas dans les forêts ! », rectifia Sanji.

« Pfff… Qu’est-ce que t’en sais toi, d’abord ? », dit Luffy.

« Parce que c’est comme ça, c’est tout ! », s’énerva le cuisinier.

« Ah bon ? Dans ce cas, OK, reprit le capitaine, et un dauphin géant alors ? »

« Ca non plus, ça vit pas dans une forêt. »

« Un faucon des montagnes ? »

« Non plus ! »

« Un crocodile des marais ? »

« Non plus ! »

« Et une licorne ? Ca vit dans les forêts une licorne non ? »

« Arrête ! »

« Un dragon ?!! »

« Arrête, j’te dis !! »

La bonne humeur était au rendez-vous au sein de l’équipage. Et pendant qu’Amy jouait de la flûte, Franky avait obtenu l’autorisation exceptionnelle de l’accompagner avec sa guitare. Luffy et les autres applaudissaient et criaient à en perdre la voix. Zoro, lui, dormait toujours d’un sommeil de plomb que même le vacarme provoqué par ses amis ne pouvait perturber.

Une petite demi-heure s’écoula ainsi. Tout le monde se prépara ensuite à s’enfoncer dans la forêt afin de trouver la ville principale, la destination finale de leur nouvelle étape. Lorsque chacun fut prêt, ils se rassemblèrent devant le Thousand Sunny mais ils remarquèrent qu’il manquait deux personnes : Zoro et Usopp.

« Zoro doit être en train de dormir et Usopp boude sans doute encore. », affirma Nami d’un ton las.

« OK ! Alors laissons les ici, comme ça, ils garderont le bateau en plus. », dit Amy.

« Ouais, ils nous rejoindront bien ! », ajouta Sanji.

Mais au moment où ils allaient se mettre enfin en route, un mystérieux filet leur tomba dessus et en un instant, ils furent tous les sept emprisonnés dedans.

« C’est quoi ça !? », hurla la navigatrice.

« C’est un filet… Mais qu’est-ce qu’il se passe bon sang ?! », s’exclama Franky.

Luffy, Chopper, Robin et Amy se retrouvèrent comme vidés de leurs forces. Semblants exténués, ils ne pouvaient plus rien faire.

« Mon dieu, brailla Sanji, c’est un filet de la marine !! Un filet en seastone ! »

« Bien vu, dit une voix qui semblait venir de la forêt, c’est en effet un filet en seastone et c’est également un filet de la marine. »

Un homme sortit alors de l’ombre des arbres et se dressa devant nos amis surpris. Celui-ci était grand et costaud. Il portait l’uniforme des haut-gradés de la marine, ainsi qu’une grande moustache. Ses longs cheveux lui retombaient jusque sur ses épaules. Enfin, il ne semblait plus tout jeune mais en revanche, sa force vitale devait être au complet vu sa posture digne et noble. Aussitôt cinq autres hommes firent leur apparition derrière le premier individu.

« Je m’appelle Drystow. Cependant, pour un des équipages de pirates les plus recherchés du Nouveau Monde, vous n’êtes pas vraiment dignes de votre réputation, ce fut tellement simple de vous capturer… Vous autres, prenez-les, on y va : retour à la base. »

« A vos ordres, vice-amiral Drystow !! », répondirent en chœur les cinq hommes restés en arrière plan.

「Ten days earlier」

« Je ne sais pas ce qu’il se passe mais mes mandariniers semblent complètement ravagés… », dit Nami avec amertume.

La navigatrice du Thousand Sunny était assise à côté de ses plantations, l’air totalement déprimée, les mains soutenant sa tête sans force.

« J’ai l’impression qu’il s’agit de l’œuvre d’un pesticide bizarre. Tu en utilises ? », demanda Amy avec compréhension.

« Non, je n’en utilise pas, je ne pense donc pas que ce soit ça. Depuis mon arrivée au sein de l’équipage, c’est la première fois que cela se produit. C’est peut-être en raison du climat détraqué de Grandline. »

« Je ne crois pas non, auquel cas, ça ferait déjà un moment que ça se serait produit. », répondit la musicienne.

« T’inquiète pas Nami d’amour, je trouverai une solution pour sauver tes belles plantes !! », s’étouffa Sanji, des cœurs ayant apparu à la place de ses yeux.

Le navire de notre équipage voguait sur le Nouveau Monde vers leur prochaine destination. Le Log Pose de la navigatrice indiquait la direction sud sud-ouest et d’après les nombreuses cartes rassemblées au fil de leur périple, nos amis avaient appris qu’ils fonçaient vers Voucher, une île où l’argent n’avait aucun cours. Les services comme les biens s’obtenaient par échange d’autres services ou biens.

Après quelques heures de navigation, ils arrivèrent à bon port et accostèrent alors la nouvelle île avant de visiter la ville qui y était rattachée. Zoro dormait sur le pont et Amy était assise sur une rambarde du bateau, jouant tranquillement de la flûte, pendant que tous les autres étaient partis se réapprovisionner et explorer les environs.

Le groupe se sépara en deux : Sanji, Nami et Franky d’un côté, Usopp, Chopper, Robin et Luffy de l’autre. Ces quatre derniers n’avaient pas d’autre but que de profiter du séjour tandis que les trois autres avaient prévu de faire les courses, de se recharger en cola et enfin d’obtenir d’éventuels renseignements sur le mystérieux mal qui rongeait les mandariniers de Nami.

Après avoir acheté une tonne de nourriture ainsi qu’une caisse de cola, nos trois amis allèrent dans une taverne afin d’obtenir des informations sur l’état des plantations. En entrant, ils firent face à une salle comble. Une fois au bar, ils commandèrent leurs consommations.

« SUPER !! cria Franky, après avoir bu une gorgée de son cidre, aujourd’hui, c’est mon jour de bonne humeur !!! EH, VOUS TOUS ! Je vous paye une tournée !! »

« QUOI ???! hurla de rage Nami, je t’interdis de jouer avec MON argent !! »

Une bosse apparut sur le front du cyborg, si bien qu’on pouvait deviner qu’il venait de se prendre une rouste de la part de la jeune fille mais quoiqu’il en fût c’était trop tard, la foule était maintenant en effervescence et réclamait dès lors la tournée promise.

« Ahahahah !! Allez barman, sers-nous !! », reprit Franky avec joie.

« Il est incorrigible celui-là. », s’exaspéra Sanji.

La fête battait son plein et les visages enthousiastes venaient d’adopter Franky comme leur bienfaiteur lorsque soudain, un corps vola à travers la salle et s’explosa contre le bar ! C’était Luffy !! Une ombre apparut peu de temps après… Smoker !!

« Enfin, je te retrouve, chapeau de paille !! »

« Wow ! L’enfumeur !! », beugla Sanji.

« Qui c’est ?! », demanda Franky avec une grosse pointe de surprise.

« Oh non, pas lui. », désespéra Nami.

Les clients de la taverne s’étaient tous tus et regardaient la scène avec curiosité. Robin, Usopp et Chopper entrèrent à leur tour dans la salle, l’air complètement dépassés.

« On marchait tranquillement dans la ville quand soudain, il s’est mis à courir comme un fou… », commença Usopp.

C’est alors que ses yeux se posèrent sur le colonel du Quartier Général de la marine… Aussitôt, ses jambes se tordirent, des gouttes de sueurs dégoulinèrent de ses joues et ses yeux s’agrandirent. Il ravala sa salive et balbutia :

« LA GROSSE BRUTE !! Mais qu’est-ce qu’il fait là, lui ? »

« Je suis là pour vous arrêter, dit Smoker avec calme, c’est évident. »

Luffy se releva et regarda Nami, Sanji et Franky à sa droite, Robin, Chopper et Usopp à sa gauche et enfin Smoker en face de lui.

« Cassos les gars !! Faut pas rester là, mes pouvoirs marchent pas sur lui !! »

Après une seconde de surprise, tous les membres de l’équipage sortirent de la taverne et coururent en direction du Thousand Sunny, Sanji portant les provisions et Franky la grosse caisse de cola. Smoker se lança à leurs trousses, jonglant entre la course et l’utilisation de ses pouvoirs procurés par un fruit du démon.

La course-poursuite dura un certain temps mais le colonel ne parvint pas à attraper ses proies. Tashigi l’avait rejoint dans la chasse à l’homme, ainsi que bon nombre de marines.

« Amy !! Lève l’ancre !! VIIIIITE !! », ordonna Nami.

« Qu’est-ce qui se passe ? », demanda-t-elle.

« Tu poseras les questions plus tard, dépêche-toi de faire ce que je te dis !! »

Pendant qu’Amy se chargeait de lever l’ancre, comme Smoker gagnait du terrain sur le groupe qu’il poursuivait, Luffy tenta de gagner du temps.

「Chewiiing… Punch」

Smoker esquiva l’attaque en se changeant en fumée.

「White Out」

Le capitaine se fit alors attraper par la puissante fumée du colonel.

« Je te tiens, chapeau de paille !! »

« Pas encore ! », répliqua Franky.

Il mit alors ses mains en place afin d’exécuter sa fameuse technique de projection.

「Coup de Vent」

Une puissante rafale partit des mains du cyborg et frappa Smoker de plein fouet, soufflant ainsi sa fumée au loin.

« QUOI ?! », s’exclama ce dernier avec étonnement.

Pendant ce temps, les autres étaient tous montés à bord du navire et celui-ci commençait à s’éloigner du rivage. C’est pourquoi, Luffy attrapa Franky de la main gauche et de la droite, il s’accrocha au Thousand Sunny à l’aide de ses pouvoirs. Ils échappèrent ainsi une fois de plus à Smoker. S’éloignant des côtes de l’île, une personne inconnue apparut étrangement sur le pont, après le coucher du soleil. Surpris, nos amis la mirent en joue mais ils virent qu’il ne s’agissait que d’une jeune fille de seize ou dix-sept ans, ils baissèrent donc leurs armes. Celle-ci était toute petite mais on ne pouvait guère en dire plus comme elle était plongée dans la pénombre.

« Qui es-tu ? », s’enquit Zoro.

« Mitsuki, répondit-elle, désolée de vous déranger mais je pensais que vous seriez intéressés par certains renseignements. »

« Quoi donc ?! », s’étonna Nami.

« Ben oui, continua Mitsuki, en passant près du rivage, je me suis aperçue que vos mandariniers étaient ravagés, aussi étant donné que mon père est agriculteur, je m’y connais un peu en culture de fruits et donc je me suis permise de jeter un œil. »

Bien que surpris, nos amis savaient qu’ils n’avaient rien à craindre de la jeune fille. C’était sans doute ni plus, ni moins qu’une enfant insouciante qui ne comprenait pas que le drapeau à tête de mort signifiait qu’elle avait affaire à des pirates.

« Et donc ? », demanda Robin, intriguée.

« Et donc, vos mandariniers ont été contaminés par un certain virus. Le virus H73, selon les termes techniques du milieu. C’est un mal qui n’existe que sur Grandline. Sans intervention rapide, vous risquez de perdre vos plantations… »

« Pas question, protesta Nami, ces mandariniers sont de précieux souvenirs pour moi. Y’a-t-il un moyen de neutraliser ce virus ? »

« Déjà, coupa Mitsuki sans répondre à la question, ce virus n’arrive pas tout seul, l’un de vous utilise-t-il des produits bizarres sur ces fruits ? »

« Non, répondit la navigatrice, il n’y a que moi qui m’en occupe et je n’en utilise pas. Qu’est-ce que ça peut être alors ? »

« Ca veut dire qu’une certaine personne a volontairement contaminé vos mandariniers… Vous n’avez pas une idée ? »

« On fait souvent des escales en laissant notre bateau sur les rives de chaque île qu’on visite, alors ça pourrait être n’importe qui en fait. », dit Amy.

« Je vois, reprit Mitsuki, ben moi, je peux vous donner un conseil quand même. Retournez sur Voucher, là-bas, y’a un ami de mon père qui y vit. Il saura sûrement vous donner des conseils pour sauver vos plantes. Moi j’en sais pas plus malheureusement, je suis encore en formation. Dîtes-lui que vous venez sur une recommandation des Austen. Il vous aidera sûrement. »

« Et quel est le nom de l’ami de ton père ? », demanda Usopp.

« Ah ouais, ben lui, c’est Popeye, sa maison se trouve sur le rivage sud de l’île. Vous pouvez pas la rater. Moi, je vous laisse. Salut ! »

« QUOI ?! », crièrent tout l’équipage d’une seule voix lorsque Mitsuki sauta par-dessus-bord en pleine mer.

Ils virent peu de temps après qu’elle avait un minuscule bateau attaché au Thousand Sunny depuis le début. Elle s’éloigna alors au cœur des eaux puis finit par complètement disparaître.

« Bon ! Demi-tour, allons voir ce que ce Popeye peut nous apprendre sur le virus H73. », dit Nami.

« Tout de suite, Nami de mon cœur. », obéit Sanji en tournant la barre de 180 degrés.

« QUOI ?! s’écria Usopp, mais… mais, y’a l’enfumeur là-bas, c’est dangereux !! »

« On ne va pas en ville ce coup-ci, la maison se trouve dans le coin sud, si on fait attention, il n’y a donc rien à craindre. Et puis, il faut sauver mes plantations. », expliqua la navigatrice.

« Mon je-ne-peux-pas-débarquer-sur-cette-île-à-nouveau est revenu !! », protesta le canonnier mais personne ne l’écoutait.

« Et on va lui faire confiance comme ça à cette fille ? demanda Amy, si ça se trouve c’est le gars qui nous poursuivait qui l’a envoyée pour nous faire revenir sur l’île… »

« Non, c’est pas trop son genre à l’autre enfumeur. », décrétèrent Zoro et Luffy en même temps.

La décision était donc prise de retourner sur Voucher afin de collecter des informations sur le virus H73. Après une demi-journée de route, ils revinrent sur les bords de l’île qu’ils avaient quittée précipitamment quelques heures plus tôt. Le soleil s’était levé à nouveau, nos amis pouvaient donc se mettre en route, à la recherche de la maison de l’agriculteur, bien qu’ils fussent fatigués de ne pas avoir beaucoup dormi. Après quelques heures de marche, ils arrivèrent enfin devant la résidence de Popeye. Une maison au bord de l’eau, perdue au milieu de plusieurs hectares de plantes et de fruits, voilà quelque chose que nos amis n’avaient encore que rarement vue. Ils poussèrent la barrière et pénétrèrent dans le domaine de l’homme recommandé par Mitsuki.

Soudain, une pierre vola en direction d’Usopp et finit par atterrir sur son œil droit !

« Gyaaaah !! cria-t-il, je suis borgne !! Mon œil !! Je suis borgne ! »

« Arrête de nous casser les oreilles, dit Zoro, il t’en reste encore un. »

Sur ces mots, un petit garçon apparut au seuil de la porte de la maison.

« Allez-vous-en !! Méchants !!! », hurla celui-ci.

Un vieil homme se montra alors à son tour, aux côtés du jeune garçon.

« Veuillez excuser la malpolitesse de mon fils, dit-il. Sieg se montre méfiant depuis qu’une bande de pirates est venue nous voler notre trésor : des diamants de cendre. »

« Des diamants ?? », s’écria Nami, des symboles du berry ayant pris la place de ses yeux.

« C’est pas à toi de toute façon, alors rêve pas. », lui rappela Zoro.

« Eh, tu parles pas comme ça à Nami de mon cœur, tête de melon ! », s’exclama Sanji.

« J’ai rien dit le parano, tête de citron !! »

« Comment tu m’as appelé là, face de cactus ? », dit le cuisinier, une veine ayant apparu sur sa tempe droite.

Luffy s’avança vers le vieil homme et affirma :

« Moi c’est Monkey D Luffy, le futur seigneur des pirates. »

« Seigneur des pirates ? Tiens donc… C’est donc toi ? Enchanté alors, moi c’est Popeye. Mitsuki Austen m’a prévenu de votre arrivée. Soyez les bienvenus. »

Popeye fit entrer tout le monde chez lui et l’équipage s’installa dans le salon de la maison. La pièce était gigantesque, un canapé occupait une majeure partie de celle-ci, il y avait également une table basse, des meubles ainsi qu’une bibliothèque où étaient entreposées des tonnes de livres. Popeye apporta à boire et demanda à son fils d’aller aider sa mère avec les plantations des fruits de saison afin qu’il pût discuter tranquillement avec ses invités.

« Mitsuki m’a exposé votre problème, commença Popeye en buvant une gorgée de thé, et je pourrai sans aucun doute vous aider avec vos problèmes de mandariniers. Cependant, vous êtes à Voucher, l’argent n’y a pas cours mais chaque service se paye… »

« Evidemment, répliqua Luffy, qu’est-ce que tu veux vieil homme ? »

« Je ne sais pas si cela sera dans vos cordes mais en échange de mon aide, je veux que vous me repreniez mes diamants de cendre. Voyez-vous, c’est un trésor de famille et j’y tiens beaucoup. »

« Ca devient intéressant. », remarqua Robin.

« Marché conclu ! », s’empressa d’ajouter Nami.

« Où est-ce qu’on peut trouver les voleurs ? », demanda Franky.

Après un moment de silence, Popeye répondit :

« A trois ou quatre kilomètres à l’ouest d’ici se trouve une grotte, c’est là qu’ils ont établi leur repaire. »

« OK ! Zoro et Luffy, allez-y !! », ordonna Nami.

« Eh ! Me donne pas d’ordre ! », répliqua le sabreur.

« Quand Nami chérie te demande un truc, contente-toi d’obéir, dit Sanji. Eh Nami d’amour, pourquoi tu m’envoies pas moi ? »

« Espèce d’esclave ! », ronchonna Zoro.

« QUOI ?! s’étonna Popeye, vous n’y allez qu’à deux ?? Ils sont dangereux… »

« Pas d’inquiétude, ça suffira sûrement. », le rassura Amy.

« Mais… »

« Bon, allez !! A l’aventure !! On y va Zoro !! », dit Luffy.

Luffy et Zoro se mirent en route pendant que les autres continuaient leur discussion avec Popeye. A mi-chemin du repaire des pirates, le capitaine affirma :

« C’est bon Chopper, si tu voulais venir, t’avais qu’à le dire ! Sors de ta cachette ! »

« Wow ! T’es trop fort Luffy, comment tu sais que j’étais là ? », demanda le docteur.

« Tu n’entraînes pas assez ton esprit mon vieux, déclara Zoro, même Luffy peut y arriver. »

Ils arrivèrent finalement à la planque des bandits et entrèrent dans la grotte. Soudain, six hommes leur tombèrent dessus mais d’une seule attaque, Zoro les neutralisa tous.

« Quels ramassis de nullards. », se désola-t-il.

Luffy et Chopper fouillèrent le repaire et ne tardèrent pas à trouver l’objet de leurs convoitises : les diamants de cendre. Pourtant, Zoro semblait dubitatif : il pensait que tout cela était trop facile.

Lorsque nos amis apportèrent les diamants à Popeye, celui-ci se vit dans l’obligation de donner les renseignements promis à l’équipage.

« Le virus H73 est un prototype raté d’une substance qui devait permettre de cultiver divers fruits en un instant. En d’autres termes, le H73 devait augmenter la productivité des cultures mais au lieu de cela, il détruit tout ce qu’il touche. Cependant, il existe un antidote qui pourra sûrement sauver vos mandariniers, il s’agit de l’engrais D09 mais celui-ci ne peut se trouver qu’à un seul endroit dans le monde entier… »

« Où peut-on trouver cette substance ? », questionna Nami avec intérêt.

« A Twilight’s Island ! C’est l’île de l’agriculture !! Tous les secrets relatifs aux fruits et aux légumes se trouvent là-bas. C’est une terre inondée par un perpétuel soleil ainsi que des pluies fréquentes. En somme, la terre idéale pour toutes les cultures… »

« Est-ce loin d’ici ? », demanda encore la navigatrice.

« Je peux vous donner un Eternel Pose qui pourra vous y amener. C’est à une semaine de navigation de Voucher. Je vais également vous dessiner une carte de l’île afin que vous puissiez vous repérer dans la forêt. »

「Three days earlier」

« Ils ont mordu… Vous pourrez mettre en place le comité d’accueil à Twilight’s Island. Ils devraient arriver d’ici trois jours maintenant. »
Un homme tapis dans l’ombre parlait à une jeune fille, elle aussi cachée dans l’ombre.

« Tu as fait du bon travail Popeye. Le truc du Gouvernement, c’est qu’il m’a chargé d’attraper Luffy au chapeau de paille et son équipage aussi mais moi, j’aime pas travailler, alors mes copains de Twilight’s Island vont s’en occuper pour moi. », dit la jeune fille.

« Je comprends, répondit Popeye, vous êtes la plus jeune vice-amiral de toute l’histoire de la marine, une surdouée comme vous possède des prérogatives, ce n’est que justice, Miss Mitsuki. »

« Toutefois, que faisait ce crétin de Smoker ici ? Il a failli compromettre mon super plan. S’il avait eu Luffy, le chapeau de paille, j’aurais eu des ennuis. »

« Pourquoi donc ? », s’étonna le vieil homme.

« Ben, moi on m’a chargé de ce job y’a déjà un sacré bon bout de temps mais comme je voulais pas bosser, j’ai mis en place ce plan et quand j’en ai eu l’occasion, j’ai contaminé leurs mandariniers. Hihihi… j’avais appris, en les suivant, que leur navigatrice était folle de ces fruits mais j’aurais jamais imaginé une folie aussi avancée !! »

「Ten minutes earlier」

« Bien ! Préparez-vous à aller capturer Luffy et sa bande. », dit Drystow avec autorité.

« A vos ordres, vice-amiral !! »

« Cette idiote de Mitsuki, elle devrait se bouger un peu ! Elle a du talent mais si elle continue comme ça, elle va finir par être rétrogradée !! Enfin… J’ai une dette envers elle alors… »

**********

Plus tard, un filet tomba sur nos sept amis et ils furent ainsi capturés. Usopp sortit de l’eau et remonta sur le bateau, l’air fier de lui.

« Les gars, regardez ce que j’ai trouvé !! Un coquillage multicolore !! », s’écria-t-il.

Comme personne ne répondait, il commença à s’inquiéter et fouilla le navire de long en large. Il ne trouva personne sauf Zoro. Il se hâta donc de réveiller ce dernier et lui expliqua qu’il n’y avait plus personne à bord.

« Ils sont sûrement partis devant, c’est tout. », relativisa Zoro.

Ils descendirent du Thousand Sunny et prirent la direction de la forêt dans le but de rattraper leurs amis. Mais ils ne tardèrent pas à voir un objet troublant gisant sur le sable fin de l’île : le chapeau de paille de Luffy !!

« Il… Il est arrivé quelque chose aux autres ! », balbutia Usopp, le souffle coupé.

« En effet, dit Zoro en ramassant le chapeau, et on va découvrir quoi ! »

「To be continued」


Retour






  Connecté(s) : 17
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1