Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Tu n'iras nulle part !! Rends-moi M. Tom !! - Cutty Flam
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Kuina Spirit Présente

Mystérieuse femme fatale!


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X
Chapitre XI | Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV
Chapitre XVI | Chapitre XVII | Chapitre XVIII | Chapitre XIX | Chapitre XX
Chapitre XXI | Chapitre XXII | Chapitre XXIII | Chapitre XXIV | Chapitre XXV
Bonus


Chapitre V : Combat nocturne

« Lalilala... »

Nami terminait une carte à la lumière de sa lampe à pétrole, tandis que Robin lisait tranquillement un livre sur son hamac. Sur le pont la musique de la flûte traversière d’Opale s’élevait.

« Tu fredonnes, Nami ?
- Ah, Désolée Robin si je te dérange ! Mais cette musique est si douce...
- Je vois... »

Robin tourna une page d’un air indifférent, ne quittant en aucun cas sa lecture des yeux. Nami s’en fichait, elle connaissait bien le caractère de la femme, imperturbable dans sa lecture mais toujours à l’écoute malgré tout. La rousse posa sa plume, s’étira les bras puis se leva, direction son lit.

« On dirait qu’Opale ne te porte pas dans son cœur en tout cas, murmura Nami en s’allongeant.
- En effet, répondit Robin tout en lisant.
- Elle ne t’a pas adressé un mot au repas !
- Elle avait peut être ses raisons, dit Robin imperturbable d’une voix calme.
- ...
- ...
- Mouais, dit Nami. T’es pas très causante non plus de ton côté !
- Si tu le dis, répondit Robin en tournant la page.
- Mouais, bonne nuit Robin ! S’exclama Nami en posant sa tête contre l’oreiller.
- Oui, bonne nuit... »

Bientôt, le calme envahit le quartier des filles. Robin continuait à lire, puis la respiration calme de Nami, endormie, s’éleva. La femme ferma son livre, tendant l’oreille. La musique d’Opale s’élevait toujours. Un sourire mystérieux se dessina sur le visage de Robin, qui s’allongea et rejoignit bientôt Nami, et les garçons dans la pièce d’à côté, au doux pays des songes.

***

« Eh, Opale ? »

La fille s’arrêta de jouer, et leva sa tête vers Zorro qui venait de l’interpeller.

« T’es pas encore couchée ?
- Non, dit Opale. La nuit, c’est le plus beau moment de la journée je trouve !
- Ah ouais ? Et pourquoi ?
- Il n’y a qu’à ce moment qu’on est sûr d’être au calme ! »

Zorro sourit. Elle lui plaisait, la gamine, avec son caractère. Il s’épongea le front avec une serviette.

« T’as ton arme à portée ? »

Opale montra du doigt sa lance posée sur le pont à quelques mètres. Zorro sourit.

« Dévisse moi ton bâton et viens te battre si tu l’oses ! »

Un sourire satisfait éclaira le visage d’Opale.

« Tu oses me défier ? C’est avec plaisir que je relève le défi, mon cher Monsieur ! »

***

A la vigie, Pipo bâilla bruyamment, puis se frotta les yeux.

« Même les plus courageux ont besoin de sommeil, pensa le garçon au long nez. Mais ils me font grande confiance pour faire la garde cette nuit... »

Il s’étira, puis...

« YYYYYAAAAAAAHHHHHHHHH !!! »

Pipo bondit sur place.

« GYAH !!!... C’EST QUOI CA ??? »

Puis des cliquetis métalliques brisèrent le silence nocturne. Pipo se cacha, ne faisant paraître que le haut de son visage et son long nez derrière la balustrade en bois. Il regarda en contrebas...

***

« YAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!! »

Opale bondit avec souplesse vers Zorro qui se décala sur le côté, évitant le coup. Puis il attaqua à son tour. Opale para avec adresse le coup, essayant de rester bien attachée au sol, puis elle bondit en arrière pour fuit les coups de Zorro.

« C’est que tu en as dans le ventre ! S’exclama le jeune homme.
- J’avoue que t’es coriace pour un légume, ricana Opale.
- Répète un peu ??? »

Zorro bondit une veine à la tempe vers Opale, qui fit un élégant saut périlleux arrière, suivi de pirouettes pour éviter les coups de l’escrimeur, parant parfois avec son épée. La fille sourit.

« J’disais ça pour que tu te bouges un peu, j’ai l’impression que tu as peur de me faire mal !
- Ah, bah ça a bien fonctionné ! S’exclama Zorro le sabre de Kuina en bouche. T’es plutôt maligne!
- Contrairement à toi, j’utilise ma tête ! Répliqua Opale dans un énorme sourire.
- Alors tu veux jouer à ça ! » S’exclama le jeune homme dans un sourire, bondissant vers Opale.

***

« Bah ça alors ! »

Pipo était tout palot, écoutant les répliques et voyant les parades défiler. Il mordait la balustrade en bois, les yeux plissés, regardant vers le bas le combat pour le moins... spécial.

***

« Gneuh ? »

Luffy n’avait pas vraiment les yeux en face des trous.

« C’est quoi ça ? Murmura Chopper en se frottant ses yeux encore mi-clos.
- C’est Tête de Chou qui doit s’entraîner, susurra Sandy d’un air endormi.
- Si ce n’est que ça » répondit Luffy en se rendormant.

***

Robin s’était redressée, tout comme Nami.

« Qu’est ce qu’il fait encore cet abruti ? Murmura la rousse en se frottant les yeux.
- Excellente question, répondit Robin.
- Il n’a jamais fait autant de bruit lors de son entraînement ! Et... »

Nami regarda dans le coin où se trouvaient le duvet et l’oreiller d’Opale. Mais personne sous la couverture.

« CET ABRUTI VA LA TRANSFORMER EN HACHE !!! Hurla Nami d’un air paniqué.
- ON DORT !!! S’exclama Luffy derrière la cloison.
- Ne t’inquiète pas Nami, dit Robin. S’il avait haché Opale, on aurait entendu des hurlements d’agonie.
- ARRETE JE VAIS FAIRE DES CAUCHEMARS !!!
- FERMEZ LA !!! Hurla Luffy, suivi d’un bruit de chute...
- LUFFY, NE PARLE PAS COMME CA A MES CHERIES !!! » Hurla la voix de Sandy.

***

Zorro parait les coups d’Opale, qui frappait plutôt fort.

« Héhé, elle frappe fort la petite ! Pensa l’escrimeur en esquissant un sourire.
- Il est fort, et il n’est pas encore à fond, se dit Opale. Je vais devoir le pousser un peu ! »

Opale commença à frapper plus fort. Zorro avait l’air de s’y attendre, et para le coup sans mal, puis frappa à son tour. Opale bondit en arrière, évitant l’attaque du jeune homme de peu.

« Enfin ! S’exclama intérieurement Opale. Il accepte de relever le niveau !
- Passons aux choses sérieuses, pensa Zorro. Elle n’attend que ça... »

Puis les deux combattants foncèrent à nouveau l’un vers l’autre.

« YYYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !!!
- SEYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH !!! »

Les lames s’entrechoquèrent avec violence, et une onde de vent sembla partir autour d’eux, soulevant un peu de poussière. Pipo avait fermé les yeux là-haut.

« Ils vont se tuer, murmura-t-il. J’veux pas voir ça... »

Ils se fixaient... Seul paroi du regard, les verres des lunettes de soleil d’Opale. Pourtant Zorro sentait son regard plonger dans ses yeux noirs. Les deux sabres de ses mains en croix devant lui, il maintenait le sabre d’Opale. Les membres de la fille tremblaient dans l’effort pour ne pas reculer.

« Désolé Opale, mais le combat est fini, dit calmement Zorro.
- Quoi ?
- Tu voulais voir ma vraie puissance ? YAAAAAAAAAHHHHHHH !!! »

Zorro décroisa ses sabres, poussant par la même occasion sur celui d’Opale, qui fut propulsée en arrière. Elle atterrit sur le pont avec force, faisant quelques roulades involontaires.

« Hum ? »

Zorro fut surpris : elle n’avait pas lâché son sabre dans son vol. Opale le tenait fermement... et la fille relevait la tête, essoufflée. Elle recala de sa main libre ses lunettes, puis elle posa un pied à terre et se redressa. La fille se mit alors en route vers Zorro à une vitesse incroyable.

« !!! »

Il para juste à temps le coup avec Wado Ichimonji.

« T’es plutôt résistante, déclara-t-il en la repoussant en tournant la tête.
- Et je suis têtue » ajouta-t-elle en remettant une mèche de cheveux en arrière.

Ils se jetèrent à nouveau l’un sur l’autre. Nouveau choc, cri de Pipo... Le garçon au long nez écarta doucement ses doigts, tout était calme, pas de hurlement d’agonie... Opale était allongée sur le pont, tenant toujours fermement son sabre. Zorro était au dessus d’elle, pointant la lame de son Kitestsu contre le cou de la fille. Opale soupira, et posa son sabre sur le pont. Zorro comprit, elle admettait sa défaite.

« Je ne pensais pas affronter un jour quelqu’un de plus fort que moi, murmura Opale en regardant le ciel. Tu m’as vaincue, Zorro. »

L’escrimeur soupira en rangeant ses sabres, puis tendit sa main à Opale, et l’aida à se relever.

« Tu sais, c’est déjà pas mal, répliqua Zorro. Je déploie rarement toute ma force au combat. Et en tout cas, je vois qu’il est impossible de te désarmer ! »

Opale sourit, et ramassa son sabre. Elle se recula et regarda Zorro droit dans les yeux. Puis ils se saluèrent, comme après un combat en dojo.

« On peut dire que vous en faites du boucan !!! »

Nami s’avança, un poing rageur en direction de Zorro.

« T’es pas obligé de sauter sur toute personne portant un sabre à sa ceinture !!! Hurla la Rousse.
- T’aurais pu blesser Opale San !!! Cria Sandy en mordant un mouchoir.
- Fermez la, répliqua Zorro. J’ai bien le droit de m’entraîner, non ?
- Et j’étais consentante à faire ce combat » déclara Opale.

Puis toutes les têtes tournées vers Zorro se tournèrent vers Opale. Contrairement au regard assassin que Zorro avait reçu à l’unanimité par les membres, un sourire rassuré était adressé à Opale.

« Une femme fatale ! Murmura Sandy d’un air amoureux.
- Qu’est ce qu’elle est courageuse de combattre Zorro, susurra Chopper d’un air admiratif.
- Je dirais plutôt complètement inconsciente ! Hurla Nami en perdant soudainement son sourire et en s’approchant d’Opale d’un air rageur.
- Eh, la tue pas Nami ! Dit Pipo en remettant pied sur le pont. Elle a déjà failli y passer !
- Il a failli tuer not’ musicienne ??? S’exclama Luffy. ZORRO !!! T’ES PRIVE DE REPAS DEMAIN !!! Et ta part me revient de droit !
- FERME LA CRETIN !!! Hurla Nami qui fit bondir le garçon au chapeau de paille de stupeur. Quand à toi, Opale... »

Nami pinça Opale à l’oreille.

« AIE !!! Mais lâche moi Nami !!!
- TU VAS TE COUCHER IMMEDIATEMENT !!! J’AI FAILLI FAIRE UNE CRISE CARDIAQUE QUAND J’AI VU QUE TU N’ETAIS PAS DANS LA CHAMBRE !!!
- Elle est plutôt en forme pour quelqu’un sur le point de faire une crise cardiaque, murmura Chopper d’un air dubitatif.
- Nami, tu es si belle quand tu es en colère !
- FERMEZ LA ET TOUT LE MONDE AU LIT !!! »

Tout l’équipage se dressa au garde à vous. Nami lâcha enfin l’oreille d’Opale, qui s’empressa de frotter son membre rougi.

« Je suis pas fatigué » répliqua Zorro en croisant les bras.

Phrase à ne pas dire. Zorro se retrouva assommé sur le pont, une énorme bosse sur la tête.

« Bonne nuit ! S’exclama Nami en se frottant les mains. Et Pipo, retourne à ton poste !!!
- Je vais pas me couch...
- CRETIN !!! RETOURNE A TON POSTE !!! »

Pipo monta en quatrième vitesse au poste de garde. Tous les autres allèrent vers leurs quartiers.

« Zorro, ça va ? Demanda Opale en regardant l’escrimeur ouvrir un œil et se frotter la tête.
- La sale peste, à s’occuper des affaires des au...
- J’AI ENTENDU QUOI ??? Hurla la voix de Nami qui ressortit sur le pont. OPALE, AU LIT !!! A TON AGE !!! ET PAREIL POUR TOI ZORRO, SINON C’EST MOI QUI VAIS T’Y ENVOYER !!!
- Heureusement que je suis fille unique quand j’y pense, murmura Opale à Zorro. Surtout si j’avais eu une grande sœur comme elle... Bonne nuit Zorro ! ET J’AI SEIZE ANS NAMI !!! ET PAS BESOIN DE GRANDE SŒUR ! Aie ! Pas la peine de me repincer l’oreille ! »

Zorro entendit les voix se dissiper. Il resta allongé sur le pont, regardant les étoiles.

« Cette Nami m’énerve, pensa-t-il. Toujours à faire son intéressante, et en plus quand on s’affrontait tranquillement... Quel mal y a-t-il ? »

***

« Tu me demandes quel mal il y a ??? S’exclama Nami en direction d’Opale. Ce Zorro est une grosse brute épaisse !
- Bah quoi, il ne m’a pas fait de mal, répliqua Opale en se mettant sous son duvet.
- Imagine une mauvaise chute, ton sabre qui s’échappe de tes mains accidentellement et te blesse, ou même Zorro qui n’arrive pas à se freiner dans un élan ? »

Robin fermait les yeux, tranquillement allongée dans son hamac.

« Pas vrai Robin ???
- Je reste neutre, répondit la femme d’un ton calme. Et je trouve qu’Opale est assez responsable il me semble pour faire comme bon lui semble.
- Merci de ton soutien, grogna Nami. Quant à toi Opale, fais attention à toi quand même... »

Opale leva la tête vers Nami, puis la rebaissa en souriant.

« Désolée Nami, je ne voulais pas t’inquiéter...
- C’est rien, soupira Nami. Mais écoute moi maintenant !
- Merci, répondit Opale en souriant. Et encore désolée... »

Nami s’allongea et ferma les yeux après avoir éteint la lumière. Robin ouvrit ses yeux et regarda Opale qui ramena vers elle sa couverture. Leurs regards se rencontrèrent quelques instants, le sourire d’Opale s’effaçant soudainement tandis que Robin restait impassible. Puis Robin ferma les yeux, tandis qu’Opale retira ses lunettes et se coucha.


Retour






  Connecté(s) : 13
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1