Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Tu n'iras nulle part !! Rends-moi M. Tom !! - Cutty Flam
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Kuina Spirit Présente

Mystérieuse femme fatale!


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X
Chapitre XI | Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV
Chapitre XVI | Chapitre XVII | Chapitre XVIII | Chapitre XIX | Chapitre XX
Chapitre XXI | Chapitre XXII | Chapitre XXIII | Chapitre XXIV | Chapitre XXV
Bonus


Chapitre VII : Un équipage soudé

Opale avait terminé d’écrire sa lettre, et sa rédaction en la présence de Robin ne l’avait pas dérangé, surtout que la femme ne se préoccupait pas de ses écrits. Elle alla trouver le pélican postier, et mit la lettre dans sa sacoche. L’oiseau regarda Opale avec les yeux en forme d’assiette.

« J’ai compris... »

Opale sortit de nulle part un poisson.

« J’ai piqué ça en venant !
- T’aurais pas un peu de salade auss... »

L’escargophone dans le bec du pélican se fit assommer.

« Crétin d’escargophone... Mon pauvre petit pélican ! Je te plains d’avoir une bestiole pareille... »

Opale lança le poisson dans le bec grand ouvert du pélican qui avait l’air heureux, et qui prit son envol.

« Prends soin de ce message, pensa Opale. Et qu’il arrive à destination... Sinon il se ferait du sang d’encre et serait de méchante humeur... »

La fille retourna là où elle avait laissé l’étui de son instrument, et joua à nouveau, sûre de n’être interrompue qu’à minuit... En effet, Zorro arriva à l’heure à l’avant du navire pour chercher Opale.

« Tu fous quoi ? Il est minuit passé d’une minute vingt secondes !
- Désolée, je n’ai pas de montre sur moi ! Dit Opale en rangeant sa flûte traversière. J’arrive ! Deux minutes ! »

Opale redescendit dans le quartier des filles, où Robin lisait tranquillement. Elle leva la tête et fit un sourire à Opale qui prenait son arme. La jeune fille fit de même.

« Tu ne vas pas faire enrager Nami comme la nuit dernière ?
- Pas d’inquiétude à se faire là-dessus, répondit Opale. Zorro va me servir de professeur, et non d’adversaire.
- J’en connais un qui serait content... »

Un immense sourire éclaira le visage d’Opale.

« Tu parles de mon ex ?
- C’est ça ! Dit Robin dans un sourire. Quel drôle de surnom, il en serait également ravi !
- Aucun doute à ce sujet, répondit Opale toute souriante en remontant l’escalier. Mais je m’en fous, il n’est pas sur ce bateau, il n’a rien à me reprocher ! Bonne nuit Robin !
- Bonne nuit Opale ! »

La jeune fille remonta sur le pont, un immense sourire aux lèvres. Et Robin soupira, également souriante.

« Les jeunes... »

***

« Frappe plus haut, Opale ! »

La fille fit un coup plus haut avec son épée, fendant l’air, imitant Zorro.

« Voilà c’est mieux... Parade... »

Comme dans une chorégraphie, Zorro et Opale synchronisaient leurs gestes avec élégance.

« Demi tour... frappe ! »

Sauf que Zorro avait ses trois épées, et Opale une seule. Et Nami regardait tout ça de là-haut d’un air moqueur.

« Et une fille de moins pour Sandy ! Je donnerais tout pour voir sa tête à un moment pareil ! Une fille allant dans les bras de Zorro ! »

Tiens, un point blond venait de sortir, avec une fumée blanche de cigarette derrière lui... et qui allait vers l’arrière du navire. Nami se retint de rire... Sandy venait de voir les deux combattants, qui ne remarquèrent même pas sa présence. Le pauvre blondinet en fit tomber sa cigarette, qu’il éteignit en l’écrasant du pied, et il retourna d’un pas mécanique à l’intérieur. Nami était pliée en deux. La rousse essuya une larme à l’œil, puis reporta son attention à l’horizon...

« TERRE !!! »

Zorro et Opale s’arrêtèrent dans leur « danse », et levèrent les yeux vers la vigie.

« On va diriger le navire ? demanda Opale.
- Tss, c’est avec tes petits bras menus que tu penses pouvoir m’aid... AIE !!! »

Opale venait de donner un bon coup sur la tête de Zorro.

« J’ai des petits bras menus, comme ça, Roronoa ?
- Non... »

Opale prit une serviette qui était par terre, releva ses lunettes sur le haut du crâne et s’épongea le visage. Elle remit ensuite ses précieuses montures devant ses yeux et marcha à la suite de Zorro qui se préparait à l’appeler.

***

« Une île...
- Déserte... »

Pipo avait complété la phrase de Sandy. La longue vue pointée sur l’île, ils semblaient déçus.

« Nami, on ne peut pas approcher plus ? Demanda Luffy.
- Non, dit Nami en regardant ses cartes marines. A quelques mètres, le récif sous marin est trop élevé pour que le bateau passe sans dégât. »

Soupir. En plus, un orage de chaleur se faisait ressentir, d’après Nami. En effet, d’un nuage noir, un éclair surgit, au loin. Magnifique matin qui commençait.

« Super, l’île estivale, dit Pipo après avoir changé son short de bain par un ciré. Quel temps de chien... »

Et les premières gouttes tombèrent.

« Magnifique, dit Opale. J’adore ça.
- Eh, Opale ! S’exclama Luffy. S’il y a une éclaircie, tu m’emmèneras sur ta barque ?
- D’accord ! Répondit Opale. Et on ira essayer de voir s’il y a quelque chose sur l’île, comme des fruits !
- Et de la viande !!! Cria Luffy.
- Il n’y a pas d’épicier dans les parages je pense, dit Chopper.
- Exact, dit Pipo en déployant un parapluie sous lequel il s’abrita avec Chopper qui s’ébroua. ARRÊTE !!! TU M’ECLABOUSSE !
- Désolé, murmura le petit renne.
- Entrons nous abriter, proposa Robin au seuil de la porte, à l’abri. Il ne faudrait pas attraper froid. »

Le temps passa, pendant qu’ils papotaient à table. Nami remarqua même que Robin et Opale semblaient à présent mieux s’apprécier, et qu’elles parlaient souvent ensemble, même parfois de l’ex d’Opale.

« Je crois que je ne ferais pas la garde cette nuit, pensa Nami. Je suis fatiguée... Très fatiguée... »

***

« EN AVANT OPALE !!! »

La fille bondit dans son bateau. Luffy avait un gilet de sauvetage made in Pipo au cas où le bateau serait renversé par un coup de vent. Des nuages, mais une pointe de soleil. Et un peu de vent.

« Faites attention à vous, dit Robin. On ne sait jamais.
- Sans problème ! Je couvre Luffy !
- Et moi je couvre Opale !
- Pas de souci à se faire, alors ! S’exclama Zorro dans un sourire. Soyez quand même prudent avec les récifs !
- Exact ! Dit Nami.
- Pas de problème ! Répondit Opale. Je fais attention ! »

Puis elle se mit à pédaler...

« YAOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhh... »

Le cri de Luffy fut bientôt un écho. Il avait la main pour tenir son chapeau de paille, et Opale pédalait, prenant de la vitesse pour le bonheur de son capitaine.

« SUPEEEEEEEEEERRRRRRRRRRR !!! Hurla Luffy.
- Ravie que ça te plaise, j’adore les trucs casse cou moi aussi ! Dit Opale dans un rire. C’est agréable le goût du risque !
- Plus ça va, plus je trouve que t’es la double féminine de Zorro ! T’es pas sa sœur quand même ! »

Opale éclata de rire tout en continuant à pédaler.

« Le pauvre ne me supporterait pas !
- Héhé, si tu le dis ! »

Ils approchaient à grande vitesse de l’île, et ne tardèrent pas à débarquer. Une petite forêt s’étendait devant eux.

« On y va ? demanda Opale.
- Allons-y !!! » S’exclama Luffy.

Ils s’enfoncèrent dans la forêt, Opale, lance dans le dos, Luffy, l’oreille aux aguets. Le tonnerre résonnait parfois...

« Cet endroit ne m’inspire pas confiance, murmura Luffy.
- Je ressens pareil que toi, ajouta Opale. J’ai l’impression qu’on est observ...
- BOUGE OPALE !!! »

La fille sursauta et se déplaça, mais une balle lui toucha la jambe.

« Aie !!!
- OPALE !!!
- Ce n’est qu’une égratignure Luffy ! Fuyons !!! »

Puis les ceux adolescents se mirent à courir, accompagnés par les balles qui fusaient.

« REVENEZ ICI !!! SALE GAMINS !!!
- Cette voix ! s’exclama Luffy.
- Oui, c’est ce cher Slyce Topor ! LUFFY !!! »

Des balles avaient touché Luffy, mais toutes finissaient par rebondir sur la peau élastique du garçon.

« T’inquiète pas, Opale, les balles ne me font rien !
- Tant mieux ! Si j’avais su, j’aurais vérifié qu’il était vraiment mort ! »

Luffy regarda Opale qui grimaçait en courant.

« Tu es sûre que ça va pour ta jambe ?
- j’ai appris à combattre la douleur depuis longtemps, Luffy ! Ne t’inquiète pas pour moi... on retourne au Vogue Merry et... »

Opale et Luffy se figèrent en arrivant sur la plage. Cinq bateaux, croulants sous le poids de nombreux hommes, encerclaient le Vogue Merry.

« Tout ça c’est de ma faute !!! S’exclama Opale. Je n’aurais jamais dû accepter de faire partie de ton équipage, Luffy !
- Tais toi Opale.
- Quoi ?
- Tais toi ! Je savais quels risques je prenais en t’engageant parmi nous ! On en a déjà discuté ensemble avec les autres, on y était préparé ! ALLEZ !!! ON DEGAGE !!! Et on va les aider !!!
- Luffy... »

Luffy tira Opale par le bras, direction la barque.

« Allez ! Je compte sur toi pour nous mener là-bas le plus vite possible !
- D’accord » répondit Opale d’un air déterminé.

La fille remit correctement ses lunettes de soleil, et se mit à pédaler à toute vitesse.

« ACCROCHE TOI LUFFY !!! »

Le bateau partit à vive allure, et Luffy dut s’accrocher pour ne pas voler. Un éclair déchira le ciel, et les vagues commençaient à se faire de plus en plus haute.

« Ca devient dangereux, Opale !!! hurla Luffy. On risque de heurter un récif à tout moment !
- Je sais ! Répondit Opale tandis qu’une averse tombait. Tu vois, la poignée à ta gauche ?
- Oui, pourquoi ?
- Quand je te dirais de tirer, tire dessus ! »

L’embarcation fut soulevée par une immense vague.

« Luffy, par où vont mes cheveux ?
- Hein ?
- Réponds !!!
- Un peu vers ta droite... Pourquoi ?
- TIRE !!! »

Luffy tira la poignée, et faillit se prendre une barre de fer dans la figure, qui se dressa verticalement, d’où une autre barre perpendiculaire à celle si s’abaissa, faisant apparaître une voile. Opale avait dirigé sa barque de façon à ce que la voile soit gonflée à bloc.

« TROP COOL !!! » Hurla Luffy.

Ils volaient par-dessus la mer déchaînée, Opale tenant la barre, toute aussi souriante que Luffy.

« On va y arriver Luffy !!! »

La barque plana une bonne minute, avant d’amerrir tout près des bateaux.

« Je vais les envoyer rejoindre les poissons ! s’exclama Opale. Toi, va aider les autres !
- Tu es folle ?! S’exclama Luffy.
- Non, inconsciente, capitaine ! »

Le bateau longea à toute vitesse un immense navire ennemi, et avant que Luffy ne puisse dire quelque chose, Opale avait bondi en l’air, à une incroyable vitesse.

« OPALE !!! REVIENS !!! »

Les pirates ennemis levèrent les yeux vers la fille qui avait bondi.

« Voilà le centre de gravité, murmura Opale dans un sourire en sortant sa lance. ALLEZ EN ENFER !!! STEEL DAISY !!! »

Avant que les pirates puissent réagir, Opale avait atterri sur le pont, et avait planté la lame de sa lance à un endroit précis. Un sourire éclaira son visage... Des fissures partirent du point où était plantée l’arme, et se propagèrent à une vitesse fulgurante, bien droites. Opale bondit à nouveau en l’air, et ne tarda pas à atterrir sur sa barque à côté de Luffy.

« Ca va secouer !!! »

Le bateau ennemi s’éventra en plusieurs part, comme un vulgaire gâteau coupé avec facilité par un couteau. Luffy s’accrocha aux bords de la barque, secoué.

« TU ES TIMBREE MA PAROLE !!!
- Venant de ta part Luffy, je ne sais pas comment le prendre ! Encore quatre bateaux ! »

Opale faillit bondir, mais Luffy la retint par le bras.

« Lâche moi Luffy !!!
- Je ne te laisserais pas risquer ta vie sans réagir ! TU ES DE NOTRE EQUIPAGE BON SANG !!! TOUT LE MONDE DOIT MENER LE COMBAT ! NE RISQUE PAS TA VIE SEULE !!! On se soutient bon sang ! ON EST AMI !!! »

Sous les lunettes de soleil, une larme coula.

« Luffy...
- Les autres s’en occupent déjà, regarde... »

En effet, des ennemis tombaient à la mer, pour certains tranchés, assommés, des traces de sabots sur le corps, crachant du feu en s’étranglant...

« Dans les moments durs, on se soutient. On se fiche de qui c’est la faute, tu m’écoutes ? On reste solidaire malgré tout !
- Luffy... »

Opale essuya ses larmes.

« Merci... »

Le garçon au chapeau de paille sourit.

« Allez, viens combattre avec nous Opale, mais pas toute seule ! »

Opale hocha la tête dans un sourire. Elle leva les yeux vers le Vogue Merry, où Luffy s’était propulsé grâce à ses bras élastiques. Il regardait Opale, lui faisant signe de monter. Mais l’expression de la fille changea brusquement, dans un air horrifié et inquiet.

« OPALE ?! OPALE !!! »

Luffy s’était mis à hurler en voyant Opale bondir... sur la trajectoire de balles tirées en direction de Robin, qui regardait ailleurs.

« ROBIN !!! » Hurla la jeune fille.

Robin se tourna vers Opale, et vit les balles fuser en sa direction... mais qui n’atteignirent pas leur cible.

« OPALE !!! » Hurla la femme.

Nami, Zorro, Pipo, Sandy et Chopper entendirent les cris de Luffy et Robin sans comprendre. Assommant les ennemis restants, ils se tournèrent ensuite. Opale tombait à la mer, ratant de peu son embarcation où elle aurait dû atterrir. Robin tendit son bras, en faisant pousser d’autres, les élançant vers Opale. Mais la fille avait déjà plongé. Lorsque la main d’un des bras de Robin toucha la mer, tous disparurent. Trop tard.

« OPALE !!! » Hurla Robin, tout comme Luffy et les autres membres.

Mais Zorro avait déjà plongé, ne se lamentant pas à crier un nom inutilement. Sous l’eau, il suivit les bulles, et le mince filet de sang qui s’élevait vers la surface... Des lunettes de soleil... Instinctivement, il les attrapa, mais elles n’étaient pas sur Opale... Il voyait la fille plus bas, inconsciente, qui continuait sa descente vers le fond. Il réussit à l’attraper...

« C’EST PAS VRAI !!! » Hurla Luffy en pleurant.

Robin avait une main sur le visage, regardant là où Zorro avait plongé... La fille l’avait protégée, même si la haine réciproque entre elles était encore récente.

« POUAH !!! »

Zorro venait de surgir à la surface, complètement trempé, tenant Opale dans ses bras. La fille fut prit d’un soubresaut, et cracha de l’eau.

« Opale ! S’exclama Luffy.
- Lancez moi une échelle !!! Hurla Zorro. Vous êtes empotés ma parole ?! »

Chopper se dépêcha de lancer une échelle de corde. Zorro s’y accrocha d’une main, tenant Opale de l’autre bras. Il grimpa ainsi avec une incroyable rapidité, et se dépêcha d’allonger Opale sur le pont. Les yeux clos, le visage crispé, la fille recracha à nouveau de l’eau.

« Elle est vivante » soupira Luffy.

Chopper s’approcha vivement de la fille.

« Elle est seulement inconsciente, murmura le renne soulagé. Les balles qui l’ont touchées n’ont pas endommagé de points vitaux à première vue, mais je dois aller extraire les plombs et désinfecter tout ça. »

Chopper prit sa forme humaine, et prit doucement Opale dans ses bras. La fille, toujours les yeux clos et le visage crispé, prononça des paroles, signe qu’elle était bien vivante :

« Merci... Zorro... »

L'escrimeur, en entendant ces paroles, sourit, et soupira.


Retour






  Connecté(s) : 20
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1